Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

SONDAGE - Municipales à Bordeaux : Nicolas Florian donné gagnant

-
Par , France Bleu Gironde

Selon le sondage Ipsos-Sopra Steria pour France Bleu Gironde, Sud Ouest et France 3 Nouvelle-Aquitaine, dévoilé jeudi, le maire sortant Nicolas Florian arriverait en tête du second tour à Bordeaux, creusant l'écart avec l'écologiste Pierre Hurmic et le candidat NPA/LFI Philippe Poutou.

Le maire sortant Nicolas Florian arriverait en tête du second tour des municipales à Bordeaux selon le sondage, devant Pierre Hurmic et Philippe Poutou.
Le maire sortant Nicolas Florian arriverait en tête du second tour des municipales à Bordeaux selon le sondage, devant Pierre Hurmic et Philippe Poutou. © Radio France

Le maire sortant LR Nicolas Florian semble bien placé pour conserver son fauteuil au Palais Rohan si l'on en croit les intentions de vote au second tour des municipales à Bordeaux. Il devancerait l'écologiste Pierre Hurmic et le candidat de "Bordeaux en Luttes" Philippe Poutou. C'est ce qu'indique le troisième sondage réalisé par Ipsos-Sopra Steria pour France Bleu Gironde, Sud Ouest et France 3 Nouvelle-Aquitaine, dévoilé ce jeudi à 18h. 

L'enquête a été menée auprès de 806 personnes, constituant un échantillon représentatif des habitants inscrits sur les listes électorales de Bordeaux, interrogées par téléphone (selon la méthode des quotas) entre le 15 et le 16 juin. En voici les principaux enseignements. 

Le maire sortant creuse l'écart 

Le sondage que vous révèle France Bleu Gironde affiche la liste de l'actuel maire Nicolas Florian en tête des intentions de vote. Soutenue par Les Républicains, La République en Marche, le Modem, l'UDI, Agir, et le Mouvement radical, elle obtiendrait 49 % des suffrages au second tour, devant celle de Pierre Hurmic (40%), soutenue par EELV, le Parti socialiste, le Parti communiste, le PRG, Place publique et Nouvelle Donne. La liste NPA-La France Insoumise de Philippe Poutou obtiendrait quant à elle 11% des suffrages.  

Le maire sortant réussirait donc à creuser l'écart pour ce second tour, contrairement au score très serré à l'issue du premier tour le 15 mars dernier (Nicolas Florian avait obtenu 34.55 % des voix et Pierre Hurmic 34.38 %).

L'alliance Florian/Cazenave fructueuse ? 

Le principal enseignement de cette enquête, c’est que la stratégie d’alliance entre Nicolas Florian et le marcheur Thomas Cazenave semble fonctionner. L'ex-tête de liste LREM a scellé une alliance avec le maire sortant début juin et s'est retiré de la course. 80% de ceux qui ont voté pour le Marcheur au premier tour estiment que Nicolas Florian ferait un bon maire dans les années à venir, et la majorité d'entre eux s'engagerait à voter pour le maire sortant au second tour. 

  • La stratégie d’alliance semble fonctionner analyse Yves Maugue, rédacteur en chef de France Bleu Gironde.

L'analyse d'Yves Maugue, rédacteur en chef de France Bleu Gironde.

Autre analyse, la liste de Pierre Hurmic ne bénéficierait pas d'un effet de "vote utile" de la part des électeurs d'extrême gauche pour faire barrage au candidat de la droite. Car Philippe Poutou est stable dans les intentions de vote et obtiendrait quasiment le même score qu'au premier tour (11,77 %). 

  • Depuis le report du second tour, les événements ne sont pas franchement favorables à l'écologiste Pierre Hurmic, analyse Yves Maugue.

Depuis le report du second tour, les événements ne sont pas franchement favorables à l'écologiste Pierre Hurmic, analyse Yves Maugue.

Plus globalement, 60% des Bordelais interrogés estiment que Nicolas Florian ferait un bon maire dans les années à venir, et 33% un mauvais maire. Pierre Hurmic arrive en deuxième position : 51% pensent qu'il ferait un bon maire, 39 % pensent le contraire. En revanche, Philippe Poutou est le candidat le plus clivant sur cette question : 65% des sondés jugent qu'il ferait un mauvais maire, et seulement 29% qu'il ferait un bon maire.

Réponse des sondés à la question : "Pour chacune des personnalités suivantes, dites-moi si selon vous elle ferait un bon maire de Bordeaux pour les années à venir ?"
Réponse des sondés à la question : "Pour chacune des personnalités suivantes, dites-moi si selon vous elle ferait un bon maire de Bordeaux pour les années à venir ?" - Sondage Ispos-Sopra-Steria

Les Bordelais partagés sur la gestion de la métropole 

Ipsos Sopra Steria a également interrogé les habitants sur la gestion de Bordeaux Métropole. Il en ressort que la majorité des sondés préfèrer que le futur maire de Bordeaux ne dirige pas la métropole (55%). Un sentiment plus marqué chez les électeurs de Philippe Poutou au premier tour (78%), mais aussi de Pierre Hurmic (62%) et Thomas Cazenave (59%). 

A l'inverse, 42% des sondés estiment qu'il est préférable que ce soit la même personne aux deux postes. Seuls les électeurs de la liste de Nicolas Florian, à 53%, estiment que le maire de Bordeaux doit également présider la métropole, un résultat qui peut paraître paradoxal alors que Nicolas Florian a annoncé lors de son alliance avec Thomas Cazenave qu'il ne briguerait pas la présidence de la métropole. 

L'opinion des sondés sur la gestion de Bordeaux Métropole.
L'opinion des sondés sur la gestion de Bordeaux Métropole. - Sondage Ispos-Sopra-Steria

Retrouvez l'intégralité de l'enquête Ipsos Sopra Steria 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess