Politique

SONDAGE - Municipales à Besançon : Jean-Louis Fousseret vainqueur d'une triangulaire avec le FN

Par Blandine Costentin et Aymeric Robert, France Bleu Besançon lundi 17 mars 2014 à 15:28

Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon
Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon © MAXPPP

Le maire de Besançon, serait réélu face à la tête de liste UMP Jacques Grosperrin et le FN pourrait se maintenir - de justesse - au second tour : ce sont les principaux enseignements d'un sondage Ipsos/Steria pour France Bleu et France 3. Les réactions des candidats ce lundi : une émission spéciale à suivre entre 18 heures et 18h30.

Selon le sondage que vous révèle France Bleu Besançon, Jean-Louis Fousseret, tête de liste socialiste, serait réélu pour un troisième mandat, mais moins confortablement qu'en 2008, où il était passé dès le premier tour.

Outre la tête de liste UMP Jacques Grosperrin, le candidat Front national Philippe Mougin serait en mesure de se maintenir au second tour, d'une courte tête. Si l'hypothèse d'une triangulaire ne se vérifiait pas, Jean-Louis Fousseret s'imposerait toujours face à Jacques Grosperrin.

France Bleu Besançon vous propose une émission spéciale entre 18h et 18h30. Les principaux candidats réagissent aux enseignements de ce sondage. Vous pouvez poster vos commentaires sur Twitter en mentionnant .

Les municipales à Besançon | Create InfographicsDes Bisontins satisfaits de leur maire... sans excès

Premier enseignement : la participation . IPSOS calcule un "indice de participation" qui tient compte d'un fait : les personnes interrogées surestiment systématiquement leur intention d'aller voter. L'indice d'IPSOS donne une tendance de participation de 53 à 56% . A comparer -avec prudence- aux 54,99% de taux de participation en mars 2008.

L'appréciation générale de l'action du maire de Besançon est positive : 56% des personnes interrogées sont plutôt satisfaites , voire très satisfaites du bilan de Jean-Louis Fousseret . Cette appréciation est quand même inférieure à une enquête réalisée auprès de 583 électeurs dans des villes de plus de 25.000 habitants et qui donnait 71% de satisfaits.

56 % des Bisontins satisfaits par Fousseret | Create InfographicsMalgré la multiplication des listes à gauche (elles sont six), la liste PS-PC-EELV conduite par Jean-Louis Fousseret arrive en tête des intentions de vote au premier tour . Des cinq autres candidatures étiquetées à gauche, seule celle d'Emmanuel Girod pour le Parti de gauche dépasse les 5% (ce qui lui permet de fusionner avec une liste qualifiée pour le second tour) avec 8% des intentions de vote. 

La liste UMP-UDI-MoDem de Jacques Grosperrin est presque seule pour la droite dite classique, elle engrange 31% des intentions de vote. Le sénateur centriste Jean-François Humbert doit se contenter de 4%. 

Le come-back du FN

La nouveauté vient de la qualification du FN au second tour. Selon le sondage IPSOS-STERIA, la liste du Front national recueillerait 11% d'intentions de vote au premier tour, ce qui ouvrirait la voix à une triangulaire. En 2008, le parti de Marine Le Pen était absent des municipales. Mais en 2001, l'extrème-droite divisée entre FN (7,25%) et MNR de Bruno Mégret (2,66%) avait réalisé un score pas si éloigné des prévisions du sondage (9,91%).

Dans tous les cas de figure , triangulaire ou pas, Jean-Louis Fousseret s'impose , notamment grâce à un bon report de voix, alors que son adversaire UMP a peu de marge de manoeuvre. En cas de maintien du FN, le maire sortant aurait 12 points d'avance sur Jacques Grosperrin et Philippe Mougin resterait cantonné à 10%. En cas de duel face au candidat UMP, Jean-Louis Fousseret obtiendrait 54% des intentions de vote. 

Enquete Ipsos Steria Besançon Municipales Besançon by Aymeric Robert

Une enquête IPSOS/STERIA pour France Bleu Besançon et France 3 Franche Comté, réalisée par téléphone les 12 et 13 mars 2014, auprès d'un échantillon représentatif de 604 personnes, selon la méthode des quotas.