Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : le tireur en fuite identifié

Politique

Sooruz Lacanau Pro 2015 : les surfeurs attendent les J.O maintenant

lundi 24 août 2015 à 6:00 Par Yassine Khelfa M'Sabah, France Bleu Gironde

La compétition de surf internationale du Sooruz Lacanau Pro s'est terminée ce week-end. C'est le français Maxime Huscenot a remporté qui a remporté cette édition. La ville côtière a été labélisée ville surf la semaine dernière par le président de la fédération française de surf. Lacanau rêve de plus en plus aux JO de Paris 2024.

Depuis 1979, Lacanau accueille l'élite des surfeurs mondiaux
Depuis 1979, Lacanau accueille l'élite des surfeurs mondiaux © Radio France - Yassine KHELFA

Le conseil municipal avait voté en juillet  une motion de soutien à la candidature de Lacanau, en Gironde, comme ville hôte de l'épreuve de surf aux Jeux Olympiques de 2024. "On reproche souvent aux politiques de ne pas anticiper les événements donc on ne va nous reprocher de se positionner déjà sur ce dossier" s'était alors justifié Laurent Peyrondet , le maire de la ville.

La plage centrale où se déroule le Sooruz Lacanau Pro - Radio France
La plage centrale où se déroule le Sooruz Lacanau Pro © Radio France - Yassine KHELFA

Lacanau est une place prisée pour les surfeurs car son épreuve internationale "Sooruz Lacanau Pro" accueille les meilleurs sportifs du monde, et ce depuis 1979. "Au-delà du Lacanau Pro, il y a 17 écoles de surf présentes, beaucoup de moniteurs, le plus gros Surf Club d'Europe. Un réel savoir-faire et une expérience." pour Cyril Camu , le Président du Sooruz Lacanau Pro.

Cyril Camu, le président du Sooruz Lacanau pro - Radio France
Cyril Camu, le président du Sooruz Lacanau pro © Radio France - Yassine KHELFA

Lacanau "the place to be" pour surf 

Les surfeurs apprécient l'endroit. Nommé Mignot , franco-mexicain de 18 ans, finaliste de cette édition et champion de France junior n'y voit aucun doute, si Paris organise les JO en 2024, le Surf devra se passer à Lacanau.

"Ouais carrément, il y a des vagues toutes les années, c'est un bon endroit, c'est fun (...) ça ce serait incroyable de faire les Jeux Olympiques ici."

Pareil pour son compatriote Joan Duru , le surfeur du Sud-Ouest. Pour lui c'est tout simplement logique car Lacanau a été la première ville en France et en Europe a accueillir une épreuve internationale de surf, c'était le Lacanau Pro en 1979 . "Depuis c'est la seule qui arrive à nous garder un QS, c'est super cool et il y a des bonnes vagues, l'ambiance est cool, on a un public français, pour nous c'est le top."

Joan Duru, le surfeur du Sud-Ouest - Radio France
Joan Duru, le surfeur du Sud-Ouest © Radio France - Yassine KHELFA

 

Comme lui Pedro Henrique , un surfeur portugais a surfé dans les plus beaux endroits, à Hawaï, au Mexique ou en Australie et d'après lui  pour les surfeurs, Lacanau est the place to be.

"Je pense que c'est une super idée. C'est un endroit où on aime venir, il y a de bonnes vagues, on est toujours bien accueilli, on a beaucoup d'amis ici. C'est un plaisir d'y revenir chaque année."

Le surf pas encore reconnue comme discipline olympique

 Seulement voilà, le surf n'est pas encore une discipline olympique. Mais il pourrait bientôt le devenir. C'est ce que pense Lucas Silveira surfeur brésilien.

Lucas Silveira, surfeur brésilien  - Radio France
Lucas Silveira, surfeur brésilien © Radio France - Yassine KHELFA

"Je pense qu'on est en bonne voie de passer discipline olympique, ce serait vraiment bien de représenter nos pays comme beaucoup d'athlètes de sports différents. Je pense que le surf n'a rien de moins que les autres sports. Je pense que le surf est prêt, on a toutes les technologies nécessaire donc pour moi on vera bientôt notre sport aux jeux olympiques."

Le surf fait partie d'une liste de huit sports susceptibles d'être au programme olympique dans cinq ans pour les JO de Tokyo. Le Comité International Olympique se prononcera sur cette sélection l'an prochain pendant les jeux de Rio.

Pour les surfeurs, Lacanau est "the place to be" pour les JO 2024