Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Sophie Montel : "Les membres du Rassemblement national ne pensent qu'au fric"

lundi 11 mars 2019 à 10:26 Par Elie Abergel, France Bleu Besançon, France Bleu et France Bleu Bourgogne

Dans son livre "Bal tragique au Front national", qui sort ce mercredi, Sophie Montel, l'ex membre du FN en Bourgogne-Franche-Comté dénonce la culture de l'incompétence et l'avidité des membres du parti d'extrême-droite.

Sophie Montel,  en session du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté.
Sophie Montel, en session du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. © Maxppp - JC Tardivon

Besançon, France

C'est une petite bombe que lâche Sophie Montel cette semaine. L'ex membre du Front national (devenu depuis le Rassemblement national) et conseillère régionale de Bourgogne-Franche-Comté (non-inscrite) publie ce mercredi "Bal tragique au Front national". Un pamphlet dans lequel Sophie Montel revient sur ses années au Front national.  Elle n'épargne pas les élus ni la tête de liste du Rassemblement national (RN) pour les élections européennes à venir, Johann Bardella.

C'était l'invitée de la matinale de France Bleu Besançon de ce lundi.

Des cadres du FN avides d'argent 

"Combien on va gagner d'argent, c'est la première question que posent les conseillers régionaux FN", assure Sophie Montel. Elle affirme que "seul l'argent intéresse les membres de ce parti". L'ex cadre du Front national parle de "rapport pathologique à l'argent, et d'aspirateur à pognon".

Sophie Montel poursuit son grand déballage sur ce parti où elle a passé des dizaines d'années. Pour elle, "il y a une grande brutalité et une grand violence dans les rapports humains."

L'actuelle conseillère régionale Bourgogne-Franche-Comté va même plus loin. "Ce parti ne cherche pas à gagner les élections" assure-t-elle au micro de France Bleu Besançon ce lundi matin. "La commission d'investiture prend n'importe qui, même des gens taxés d'abrutis sont désignés pour être candidats".

Le livre de Sophie Montel sort ce mercredi en librairie.  - Radio France
Le livre de Sophie Montel sort ce mercredi en librairie. © Radio France - Elie Abergel

Des élus FN ouvertement incompétents

Sur le choix de la tête de liste du RN aux élections européennes, Jordan Bardella, Sophie Montel ironise. "Il est entré dans le parti via Florian Philippot, l'ancien vice-président, mais dès que son étoile a commencé à pâlir, il est devenu plus identitaire que la moyenne pour rester au parti".

Elle n'est pas tendre non plus avec les autres élus. "Un soir, une secrétaire départementale de Bourgogne-Franche-Comté a été appelée par la presse pour commenter des résultats électoraux", commence Sophie Montel. "Prise de panique, elle m'a donné le téléphone, et j'ai dû me faire passer pour elle". "J'ai dû imiter sa voix", termine l'ancienne cadre du FN.

Dans son livre, l'élue parle de "la nullité crasse des élus régionaux du FN". Sophie Montel distribue des coups de griffes. Elle parle par exemple de ces élus au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, "qui passent leur journée au bar".