Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Stéphane Le Foll, futur maire du Mans : "Je serai élu pour terminer le mandat et lancer les projets pour l'avenir"

vendredi 8 juin 2018 à 8:02 Par Christelle Caillot et Julie Le Duff, France Bleu Maine et France Bleu

Désigné mercredi soir par les élus socialistes et apparentés de la majorité municipale pour succéder à Jean-Claude Boulard, Stéphane Le Foll devrait être élu maire du Mans et président de la métropole le 14 juin prochain.

Stéphane Le Foll à la sortie du conseil des ministres lorsqu'il était à l'Agriculture, lors de la présidence de François Hollande.
Stéphane Le Foll à la sortie du conseil des ministres lorsqu'il était à l'Agriculture, lors de la présidence de François Hollande. © Maxppp - Cédric Bufkens

C'est une nouvelle ère qui va s'ouvrir à la mairie du Mans après le décès de Jean-Claude Boulard : désigné mercredi soir comme candidat à sa succession par les élus socialistes et apparentés, Stéphane Le Foll devrait être élu maire du Mans le 14 juin prochain. Egalement candidat à la présidence de la métropole, sa candidature a été préférée à celle du ticket Christophe Counil - Marietta Karamanli.

"Ce n'est pas à moi de dire si je suis le plus légitime", estime Stéphane Le Foll, "ce sont ceux qui ont pensé que je l'étais pour diriger la ville et l'agglo jusqu'à 2020 qui l'ont dit. La liste de 2014, ce n'est pas moi qui l'ai faite. Ce n'est pas moi qui ai mis sur la liste les conseillers municipaux qui sont venus me demander d'être candidat". 

2020 en ligne de mire ?

Avec le décès en exercice de Jean-Claude Boulard, seuls les conseillers municipaux vont se prononcer, comme le prévoit la loit : il n'y aura pas de nouvelles élections avant 2020. "Je suis élu pour terminer ce mandat et lancer les projets pour l'avenir", précise l'ancien porte-parole du gouvernement, qui devra quitter son siège à l'Assemblée nationale après son élection à la mairie. "En 2020, il y aura une élection, ce seront d'autres règles et ce seront les Manceaux qui s'exprimeront. Vous dire si j'ai envie d'aller plus loin que 2020 ? Je ne suis même pas encore élu pour le mandat en cours. Je ne me vois pas encore en haut de l'affiche". 

Quelles seront les premières décisions de Stéphane Le Foll maire du Mans ? "La première chose que je ferai en tant que maire, ce sera rendre hommage à Jean-Claude Boulard, avant de m'attaquer aux dossiers. Parmi mes priorités, il y a l'organisation de notre territoire de santé. Le projet Le Mans Resort est aussi essentiel selon moi pour l'attractivité du Mans".