Politique DOSSIER : Les élections législatives avec France Bleu Cotentin

Stéphane Travert, le député socialiste de Coutances-Valognes candidat aux législatives 2017

Par Frédérick Thiébot, France Bleu Cotentin lundi 19 septembre 2016 à 18:46

Stéphane Travert, député PS de Coutances-Valognes
Stéphane Travert, député PS de Coutances-Valognes © Radio France - Frédérick Thiébot

Le député socialiste de Coutances-Valognes, Stéphane Travert, vise l'investiture du Parti socialiste à l'automne sur son territoire et confirme ce lundi son engagement auprès d'Emmanuel Macron.

Le député socialiste de la Manche Stéphane Travert prépare la rentrée parlementaire. L'élu de la circonscription de Coutances - Valognes a fait un tour d'horizon de ses dossiers prioritaires lors d'une conférence de presse ce lundi dans sa permanence parlementaire de La Haye-du-Puits. Il confirme qu'il demande l'investiture du Parti socialiste pour être candidat à sa succession aux élections législatives de juin prochain.

Il souhaite aussi que Bernard Cazeneuve soit à nouveau candidat sur la circonscription de Cherbourg. Le ministre de l'Intérieur sera d'ailleurs présent à la Fête de la Rose de Cherbourg le 1er octobre prochain. Et Stéphane Travert espère que ce sera l'occasion pour lui d'annoncer qu'il briguera à nouveau un mandat parlementaire.

Emmanuel Macron incarne la modernité"

Le député qui est clairement aux côtés d'Emmanuel Macron, souhaite que l'ancien ministre de l'Economie soit candidat à la présidentielle de 2017 si François Hollande ne se représente pas.

Stéphane Travert déclare voir Emmanuel Macron tous les mardis et pour lui, pas de doute, l'ancien ministre est de gauche.

"Emmanuel Macron incarne la modernité dont la France a besoin", selon Stephane Travert

"Emmanuel Macron est de gauche", affirme Stéphane Travert - Radio France
"Emmanuel Macron est de gauche", affirme Stéphane Travert © Radio France - Frédérick Thiébot

Quels dossiers prioritaires ?

Concernant les dossiers prioritaires sur la table du député, il y a le volet agricole de la loi Sapin 2 où il souhaite la création d'une véritable organisation des producteurs capables de discuter d'égal à égal avec la grande distribution et les industriels.

Localement, Stéphane Travert se félicite de la rentrée scolaire dans la Manche où malgré une baisse du nombre d'élèves dans le département, le gouvernement continue de créer des postes d'enseignants, 50 en quatre ans dans l'académie. Et puis le député tire un bilan positif de l'ouverture du centre de soins non programmé de Valognes qui fait suite à la fermeture des urgences de cet hôpital. Ce sont en moyenne 21 consultations qui se font chaque jour dans ce centre. Stéphane Travert veut maintenant une pérennisation de cette expérimentation.

Stéphane Travert est également rapporteur de la mission d'information sur le marché de l'art. La mission, présidée par le député Les Républicains Michel Herbillon, rendra ses conclusions le 19 octobre prochain.