Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

StopCovid : le député Matthieu Orphelin regrette le passage en force du gouvernement

L'application StopCovid devait faire l'objet d'un vote à part des députés, mardi 28 avril. Finalement le gouvernement a décidé de faire voter l'ensemble du plan de déconfinement dans la foulée de sa présentation, mardi 28 avril, à 15 heures par Edouard Philippe à l'Assemblée Nationale.

Matthieu Orphelin dans l'hémicycle lors des questions au Gouvernement
Matthieu Orphelin dans l'hémicycle lors des questions au Gouvernement © Maxppp - Aurelien Morissard

Le traçage numérique, nécessaire ou pas, pour éviter que le Covid19 reparte après le déconfinement ? L'avis du député du Maine-et-Loire, apparenté au groupe Libertés et Territoires, Matthieu Orphelin.

Est-ce que vous allez voter ce mardi 28 avril pour le lancement de l'application STOPCOVID ? 

"Alors vous savez que malheureusement ce week-end le gouvernement a décidé de transformer le vote de cette application en l'incluant dans un vote global sur sa stratégie de déconfinement, c'est dommage, car c'est un sujet  important, qui fait débat, il aurait été utile à tous  que l'Assemblée nationale joue son rôle en disant oui ou non à cette appli." 

Est-ce que vous pensez que  sans ce vote global, l'application aurait pu être rejetée ?

"Oui je pense qu'il y avait une petite possibilité, un risque , il y a beaucoup de questionnement sur son efficacité, sur le respect des libertés, ça ouvre la boite de Pandore. De toute évidence le gouvernement a décidé "d'assurer", et ça pose question car on aura découvert le plan de déconfinement quelques minutes avant le vote, est-ce que cela à un sens de voter juste après? normalement on a trois jours pour se pencher sur le dossier, quand on vote à l'Assemblée Nationale, ce n'est pas n'importe quoi, ça engage le pays."

C'est un déni de démocratie ?

"Nous sommes beaucoup de députés à appeler l'exécutif à retrouver un mode de fonctionnement normal de l'Assemblée nationale, aujourd'hui le fonctionnement est trop dégradé  pour qu'on puisse agir efficacement."

Cette application doit permettre de retrouver ceux qui ont été en contacts avec des personnes porteuses du coronavirus, certains épidémiologistes disent que Stopcovid est l'une des briques du mur pour empêcher que l'épidémie reparte ? Est-ce que la sécurité sanitaire n'est pas plus importante que les libertés individuelles ?

"Vous savez les libertés individuelles , il faut faire attention quand on y touche, il faut toujours penser à l'étape d'après, par qui seront utilisées demain les possibilités mises en place aujourd'hui? Stopcovid, oui c'est une pierre du mur à construire pour faire barrage au Covid19, sans doute, mais il y en a d'autres à mettre en place avant."

On parle de BigBrother, de porte ouverte à la surveillance de masse, mais n'est-ce pas hypocrite quand on voit tout ce que l'on met sur les réseaux sociaux ?

"Il ne faut pas être trop manichéen sur ce sujet, effectivement il faut que chacun puisse peser ses arguments, moi je ne suis pas sur le Stopcovid pour un débat trop tout blanc ou tout noir, certains arguments mis en avant sur les données personnelles on voit qu'on pourrait s'en sortir avec certains préconisations, c'est d'ailleurs ce qu'a dit la CNIL (la commission nationale de l'informatique et des libertés) qui veut donner un second avis après le vote à l'Assemblée nationale. Le respect des libertés, c'est une des choses que doit assurer la démocratie."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess