Politique

A Strasbourg, Copé, Fillon et Raffarin jouent l'unité UMP pour soutenir Fabienne Keller

Par Alexandre Tandin, France Bleu Alsace jeudi 6 mars 2014 à 0:29

Strasbourg, meeting de Fabienne Keller du 6 mars 2014 avec Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Copé, François Fillon.
Strasbourg, meeting de Fabienne Keller du 6 mars 2014 avec Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Copé, François Fillon. © MAXPPP

A dix-huit jours des élections municipales, l’UMP voulait afficher une belle photo de famille. Une famille rassemblée, malgré les affaires. Jean-François Copé, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, tous sont venus soutenir Fabienne Keller, candidate à Strasbourg. Tous sont venus dire à quel point ces élections sont un enjeu... national.

Sur l'estrade strasbourgeoise, c'est une photo de famille qu'on n'avait plus vue depuis longtemps. Jean-Pierre Raffarin, Jean-François Copé et François Fillon sont venus afficher l'unité de l'UMP pour soutenir Fabienne Keller dans sa reconquête de Strasbourg, face à Roland Ries.

ENRO meeting de Fabienne Keller Corinne OK

Les sujets qui fâchent à l'UMP ont vite été évacués, évidemment pas un mot sur les écoutes de Buisson. Quant au patron de l’UMP, Jean-François Copé, s’il ne nie pas que les affaires révélées par nos confrères du Point soient pour lui une épreuve, il estime que c’est une façon de cacher les vrais sujets.

Meeting F Keller Strasbourg Copé - Radio France
Meeting F Keller Strasbourg Copé © Radio France
«A Paris, on se mobilise beaucoup sur des sujets subalternes, mais dans le pays, c’est le chômage, les impôts, l’insécurité, la croissance et l’avenir qui intéressent les Français.» Une charge virulente à l’encontre de la presse qui "ne privilégie pas toujours la vérité de l’information, et préfère privilégier le spectacle."

Le patron de l'UMP, adepte de la méthode "la meilleure défense, c’est l’attaque" conclut son discours avec ce serment : "le soir des élections, je serai sur les plateaux de télévision, envoyez moi un SMS pour me dire que Fabienne Keller a gagné, pour que je puisse le dire avant le présentateur, parce que moi, je le dirai avec le sourire."

Meeting Keller Copé ouvre la voie  - Radio France
Meeting Keller Copé ouvre la voie © Radio France
Fabienne Keller égraine les grandes lignes de son projet. «Le gel des impôts jusqu’en 2020» , «3.000 places de stationnements supplémentaires et la construction du CGO (grand contournement ouest)» «les tramways, les bus et les musées gratuits le dimanche»...

BOB projets discours Fabienne KELLER

La candidate UMP à la mairie strasbourgeoise affiche sa volonté de se battre pour créer de l’emploi, et de défendre la capitale européenne en mettant en place un «vrai lobbying professionnel» . Une façon de réaffirmer devant une salle comble de plus de mille personne que l’équipe - socialiste - en place n’a pas fait grand-chose.

Tous les ténors sont venus - en train - avec le même message, mais chacun dans son style. Si François Fillon commence son discours en se réjouissant que la diplomatie ait reprit ses droits dans la crise ukrainienne, il revient très vite à l’essentiel, la bataille des municipales.

 

 

La photo de famille ne suffit pas, il faut s’afficher rassemblé. Pour François Fillon "l’intérêt national nous commande d’être rassemblé. L’unité est un devoir qui s’impose à chacun d’entre nous".

**

 

Sur le fond, la situation économique du pays est vivement critiqué. François Fillon va ainsi répéter façon Zola «J’accuse!» «J'accuse le président de la république, de placer la France au bord de la récession, d’être impuissant fasse au chômage, de ne pas assurer l’ordre public, de diviser les français avec des sujets de société.»

François Fillon est également revenu sur la réforme des rythmes scolaires, mais aussi sur l’échec, selon lui, de la politique d’intégration du gouvernement. Autant de sujets qui prouve d'après l'ancien Premier ministre que ces élections sont certes locales, mais que l’enjeu est national.

 

 

Jean-Pierre Raffarin joue lui aussi la partition de l'unité en soulignant le caractère exceptionnel de cette soirée.** Pour lui, ces élections vont mettre en avant l’échec de la politique de François Hollande.

Meeting F Keller Strasbourg Raffarin - Radio France
Meeting F Keller Strasbourg Raffarin © Radio France
Les autres candidats aux élections municipales à Strasbourg

Alain Jund pour EELV, Jean-Claude Val (Front de Gauche), Elisabeth Del Grande (POI), Pierrette Morinaud (LO), Marcel Wolff (NPA), Tuncer Saglamer (sans étiquette),Dominique Bézu (sans étiquette).

Partager sur :