Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Strasbourg, "un laboratoire d'idées pour le futur de l'islam en France" selon Christophe Castaner

-
Par , France Bleu Alsace

Le Ministre de l'Intérieur Christophe Castaner était présent mercredi 29 mai à Strasbourg pour participer à la rupture du jeûne du ramadan. L'occasion pour le ministre de présenter le Conseil régional du culte musulman d'Alsace comme un modèle à suivre en France.

Christophe Castaner à Strasbourg, entouré des différents représentants des cultes alsaciens.
Christophe Castaner à Strasbourg, entouré des différents représentants des cultes alsaciens. © Radio France - Marie Roussel

Strasbourg, France

Le Ministre de l'Intérieur était à Strasbourg mercredi 29 mai pour participer à la rupture du jeûne du ramadan, à l'invitation du président du Conseil régional du culte musulman d'Alsace, Abdelhaq Nabaoui. Pendant son allocution, Christophe Castaner a salué l'approche "apaisée et constructive" de l'islam à Strasbourg. 

Ici le respect des croyances de chacun est totalement naturel."

"A Strasbourg, les institutions musulmanes œuvrent pour un islam structuré, respectueux de ses traditions, comme de la République. Ici, le dialogue avec les pouvoirs publics se construit au quotidien, dans l'écoute, et la confiance. Ici, la pratique religieuse se fait dans le partage, dans la communion, dans l'échange", a-t-il souligné.

Christophe Castaner est ensuite revenu sur les récents propos du Conseil français du culte musulman. Il a dénoncé sa "désinvolture" parce que le Ministre a décliné l'invitation du CFCM d'assister à l'iftar à Paris mardi, préférant se rendre plutôt ce mercredi dans la capitale alsacienne. "J'ai lu dans la presse que certains avaient interprété ma présence à vos côtés comme de la désinvolture. Je m'en étonne. Est-ce de la désinvolture d'aller à la rencontre d'un Conseil régional du culte musulman exemplaire ? Je ne le crois pas." 

Des "initiatives innovantes" du CRCM d'Alsace

"Ma présence ici à Strasbourg n'est pas anodine, a poursuivi Christophe Castaner. Le CRCM [d'Alsace] est un laboratoire d'idées pour le futur de l'islam en France. Je pense aux initiatives prises dans le cadre de la prévention de la radicalisation, avec la formation de cadres religieux et l'accompagnement de jeunes radicalisés. Je pense aussi à l'instauration d'un dialogue entre tous les acteurs, y compris sociaux et médicaux. Des initiatives innovantes ont pu voir le jour, comme la création d'un conseil des imams et cadres religieux d'Alsace."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu