Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Sur France Bleu Provence, Jean-Claude Gaudin ne dément pas un départ pour le Conseil constitutionnel

-
Par , France Bleu Provence

Invité de France Bleu Provence matin, le maire de Marseille qui faisait sa première déclaration publique depuis les révélations du journal la Provence qui avait affirmé qu'il pourrait rejoindre le Conseil constitutionnel en 2016 et ne pas terminer son mandat à Marseille, n'a pas démenti. Sur la réforme des rythmes scolaires, il n'a pas exclu de rendre certaines activités payantes.

Jean-Claude Gaudin
Jean-Claude Gaudin

Jean-Claude Gaudin a présenté ses voeux pour 2015 sur France Bleu Provence. Le maire de Marseille a affirmé que la réforme des rythmes scolaires serait appliquée dans toutes les écoles dans les semaines qui viennent mais n'a pas exclu de rendre certaines activités payantes , à terme. Jean-Claude Gaudin estime que cette réforme a été mal faite.

Le maire de Marseille prévoit par ailleurs une année 2015 "difficile en raison des baisses des dotations de l'Etat " et n'écarte pas la possibilité d'augmenter les impôts .

Après les révélations du journal la Provence qui affirmait le 3 décembre dernier que Jean-Claude Gaudin pourrait rejoindre le Conseil constitutionnel en février 2016, Jean-Claude Gaudin affirme qu'il s'agit "d'élucubrations ", mais ne dément pas.

Jean Claude Gaudin, maire de Marseille

L'analyse de Thibault Maisonneuve, rédacteur en chef de France Bleu Provence 

Jean-Claude Gaudin fait du Gaudin dans le texte : "élucubrations". Pour la galerie. Jean-Claude Gaudin a sans doute effectivement été blessé par les réactions que ce départ possible pour le Conseil constitutionnel a suscité, dans son propre camp qui ne s'en est jamais offusqué bien au contraire mais d'abord, ce n'est pas au vieux singe qu'on apprend à faire la grimace après plus de 50 ans de vie politique et puis surtout ce qu'il faut retenir de cette première déclaration publique de Jean-Claude Gaudin sur France Bleu Provence après les révélations de la Provence, c'est qu'il ne dément pas

Il renvoie à 2017, à la loi sur le cumul des mandats qui l'obligera à choisir entre son mandat de maire et celui de sénateur mais qui obligera aussi, les prétendants au trône marseillais Dominique Tian, Bruno Gilles, Guy Tessier à choisir entre leur mandat de députés et le titre envié de successeur légitime à la mairie de Marseille. Une succession suivie vous vous en doutez au plus haut niveau de l'UMP qui ne voudrait pas perdre la deuxième ville de France, avec le FN en embuscade.  

Mais Jean-Claude Gaudin peut aussi très bien tirer sa révérence marseillaise avant 2017 quand se libérera en février 2016 un siège au Conseil constitutionnel, incompatible avec un mandat de maire ou de parlementaire. S'il fait ce choix et ce n'est pas trahir un secret que de dire qu'il en a très envie, il reviendrait alors sur l'engagement qu'il a pris pendant les Municipales : se consacrer à Marseille durant son mandat.

C'est vrai que Jean-Claude Gaudin est apparu fatigué ces derniers mois, qu'il a été affaibli par la perte d'un siège à cinq voix près aux Sénatoriales , mais surtout celui qui a toujours dit que "ceux qui s'en vont sont ceux qui perdent " n'a jamais voulu préparer sa succession. Comme son camp ne veut pas en payer le prix fort, la bataille des prétendants et les alliances de circonstances ne font que commencer. On n'a pas fini de compter les points.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu