Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Élections législatives 2017 en Occitanie

Suspension d'investiture LREM d'un candidat de Toulouse : "Je continue quoiqu'il arrive!"

lundi 29 mai 2017 à 15:53 Par Stéphanie Mora, France Bleu Occitanie

Pierre Cabaré ne se retirera pas. Le candidat En Marche de la 1ère circonscription de Haute-Garonne a vu son investiture suspendue dimanche soir après les révélations de la Dépêche du Midi. Le candidat ne nie pas sa condamnation pour inéligibilité il y a 14 ans mais parle d'un "épiphénomène".

Pierre Cabaré lors de la présentation des candidats En Marche aux législatives en Haute-Garonne le 12 mai 2017.
Pierre Cabaré lors de la présentation des candidats En Marche aux législatives en Haute-Garonne le 12 mai 2017. © Radio France - Stéphanie Mora

Toulouse, France

En 2003, le Conseil constitutionnel a reproché à Pierre Cabaré de ne pas avoir pris de mandataire financier lors de sa campagne législative un an auparavant. L'artisan toulousain qui se présentait sous la bannière Cap 21 a vu ses comptes de campagne rejetés. Il a écopé d'un an d'inéligibilité. Seulement voilà, aujourd'hui Pierre Cabaré se présente dans le mouvement En Marche dont les deux règles d'airain pour être candidat sont : pas de casier judiciaire et aucune peine d'inéligibilité. La République En Marche a suspendu l'investiture de Pierre Cabaré mais ce dernier n'entend pas suspendre sa campagne :

"Je ne vois pas pourquoi je la suspendrais ma campagne! C'est un épiphénomène, j'ai un casier judiciaire vierge, c'est une condamnation uniquement administrative qui porte sur des sommes extrêmement faibles. En fait, on me reproche l'inverse de ce que l'on reproche à beaucoup c'est à dire que moi, je me suis appauvri il n'y a pas d'enrichissement. Si cela avait été une condamnation au pénal, je l'aurais signalé parce que ce n'est pas la même chose".

ÉCOUTEZ la réaction de Pierre Cabaré, candidat LREM sur la 1ere circonscription de Haute-Garonne

Aucune aide de la part de LREM

Pour l'heure Pierre Cabaré continue. Ce lundi après-midi, il affirmait ne pas connaître encore le jour de sa convocation au sein du mouvement pour s'expliquer. Cette campagne des législatives, il la mène avec un budget de 14 000€ "je n'ai reçu aucune aide de la part d'En Marche" affirme-t-il. Le candidat Macroniste est déterminé : "La seule chose que je vais faire c'est gagner pour donner une majorité à notre président. Je pense que tout ceux qui n'ont pas de projet ont intérêt à voir trébucher celui qui va gagner."

Réactions chez les autres candidats de la 1ere circonscription toulousaine

  • La députée sortante PS Catherine Lemorton contactée ce lundi : "J'ai autre chose à faire! C'est un affaire interne à En Marche. Ça montre juste qu'on est toujours sur de grandes règles de probité et puis un groupe humain reste un groupe humain. La majorité répond aux critères et puis il y en a toujours un qui fait un faux pas."
  • François Chollet, candidat LR, dans un communiqué envoyé aux rédactions dès dimanche soir : " Cette omission – pour le moins suspicieuse – me semble clairement incompatible aux valeurs du Président de la République qui a fait de la probité une des valeurs cardinales de sa campagne et de son quinquennat". François Chollet a même écrit à Richard Ferrand, le secrétaire général d' "En Marche" : "Je demande au mouvement LREM de clarifier sa position et de prendre en responsabilité les décisions les plus appropriées fort de cette information nouvelle. Un silence ne serait interprété que comme une confirmation de cette investiture".
  • Pour la France Insoumise, Claire Dujardin : "je suis choquée. Mr Cabaré considère que ce n'est pas si grave que cela, qu'il n'y a pas d'erreur? Ça me pose question sur la façon dont il voit sa candidature et dont il entend représenter les intérêts de tout le monde".
  • Xavier Bigot candidat EELV (sur son compte Facebook) : "nous avançons tranquillement [dans cette campagne] sans faux-nez et sans être en contradiction entre nos propos et nos actes".

La 1ere circonscription de Haute-Garonne, ses enjeux et tous les candidats.