Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Sylvia Pinel est candidate à la primaire de la gauche

-
Par , France Bleu

La présidente du Parti Radical de Gauche (PRG), Sylvia Pinel a finalement décidé de participer à la primaire de la gauche. Ce sera la seule femme candidate.

Sylvia Pinel (PRG), seule femme candidate à la primaire de la gauche
Sylvia Pinel (PRG), seule femme candidate à la primaire de la gauche © Maxppp -

France

Ce sera la seule femme candidate de cette primaire à gauche. La présidente du Parti Radical de Gauche (PRG), Sylvia Pinel, a été investie ce mercredi par son parti par 152 voix contre 49. La vice-présidente de la région Occitanie avait dans un premier temps envisagé de se présenter de façon autonome à l'élection présidentielle. Le comité directeur du PRG refusait de participer à la primaire organisée par le Parti socialiste avant que François Hollande ne renonce à briguer un deuxième mandat.

Sylvia Pinel rejoint la liste des candidats déjà déclarés : l'ancien Premier ministre Manuel Valls, les ex-ministres Vincent Peillon, Arnaud Montebourg et Benoît Hamon, le frondeur Gérard Filoche, le socialiste et conseiller municipal de Châteaudun (Eure-et-Loir), Fabien Verdier, le président du Front démocrate Jean-Luc Bennahmias et l'écologiste François de Rugy. Ils ont jusqu'à ce jeudi minuit pour déposer leurs parrainages. La liste définitive sera publiée samedi 17 décembre. Le scrutin est prévu les 22 et 29 janvier.

  - Visactu
© Visactu
Choix de la station

France Bleu