Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Tarbes : l'ancien maire Raymond Erraçarret est mort

samedi 15 septembre 2018 à 14:32 Par Najat Essadouki, France Bleu Béarn

Maire de Tarbes durant trois mandats de 1983 à 2001, Raymond Erraçarret était une figure emblématique de la vie politique bigourdane. Il est mort dans la nuit de vendredi à samedi à l'âge de 93 ans.

L'ancien maire de Tarbes Raymond Erraçarret et à sa droite Jean Glavany
L'ancien maire de Tarbes Raymond Erraçarret et à sa droite Jean Glavany © AFP - Pascal Pavani

Tarbes, France

Surnommé affectueusement "Peppone" par les Tarbais, Raymond Erraçarret est décédé dans la nuit de samedi à dimanche. Cet ancien maire communiste a marqué la vie politique durant ses trois mandants à la tête de la mairie de Tarbes. Il a dirigé la ville de de 1983 à 2001. Cet instituteur était devenu maire à la suite du décès de Paul Chastellain en 1983, le soir même de sa réélection. Il a été battu aux municipales de 2001 par l'actuel maire, Gérard Trémège. 

Registre de condoléances à la mairie

A l'annonce du décès de Raymond Erraçarret, Gérard Trémège a fait part de son "émotion et de sa peine". L'actuel maire de Tarbes a rendu hommage à son ancien adversaire politique : "Jusqu’au bout et avec courage il aura montré son amour pour les  siens et pour sa ville. C’était un opposant parfois virulent. Nous nous sommes affronté, souvent confronté et parfois la passion nous emportait. Mais, c’était un homme qui aimait sa ville." Un registre de condoléances a été mis à la disposition des Tarbais à la mairie.