Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tauromachie : plus de 200.000 euros de subventions accordés par la Ville de Nîmes à Casas Productions

-
Par , France Bleu Gard Lozère

La décision a été validée samedi 19 décembre en conseil municipal : la Ville de Nîmes va verser plus de 200.000 euros de subventions à Casas Productions, la société exploitante des arènes par délégation de service public. Une décision vivement critiquée par l'opposition.

Les Arènes de Nîmes, exploitées par Casas Productions - illustration
Les Arènes de Nîmes, exploitées par Casas Productions - illustration © Maxppp - HIELY Cyril

Samedi 19 décembre, le conseil municipal a voté l'accord de 201.000 euros de subventions à Simon Casas et sa société, Casas Productions, qui exploite les arènes de Nîmes dans le cadre d'une délégation de service public (DSP). Ces subventions doivent compenser les pertes liées à l'arrêt des spectacles taurins, à cause de la pandémie de coronavirus. 

Une décision vivement critiquée par l'opposition 

Cette subvention a vivement été critiquée par les élus de gauche. Dimanche 20 septembre, Europe Ecologie Les Verts (EELV) réagit dans un communiqué. Le parti, s'il ne conteste pas la légalité de la subvention dans le cadre de la délégation de service public (qu'il critique cependant), regrette cependant que les autres chantiers prioritaires de la Ville (les aides sociales, le logement, et les autres secteurs d'activités liés à la culture), n'aient pas bénéficié des mêmes considérations et des mêmes aides.  

Le communiste Vincent Bouget, principal élu d'opposition,  écrit notamment sur sa page Facebook : "Indemnisation de la société Casas Production: privatisation des recettes, municipalisation des risques. Le mode de gestion ne convient pas. Et les 200 000 euros accordés par la majorité, sans production de justificatifs, sont un scandale au regard de ce que vivent les commerces et les petites entreprises de notre ville." Dans ce sens également, l'ancienne élue Catherine Bernié-Boissard.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess