Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Départementales dans le Territoire de Belfort : Florian Bouquet déclare sa candidature

-
Par , , France Bleu Belfort-Montbéliard

Invité de France Bleu Belfort Montbéliard ce vendredi, Florian Bouquet a déclaré sa candidature aux élections départementales des 20 et 27 juin prochain. Le président LR sortant du Conseil départemental du Territoire de Belfort briguera un deuxième mandat.

Florian Bouquet a annoncé sa candidature dans les studios de France Bleu Belfort Montbéliard
Florian Bouquet a annoncé sa candidature dans les studios de France Bleu Belfort Montbéliard © Radio France - Stéphane Veaux

Florian Bouquet l'a annoncé ce vendredi sur France Bleu Belfort Montbéliard. Il sera bien candidat aux élections départementales des 20 et 27 juin. Le président LR sortant du Conseil départemental du Territoire de Belfort visera un deuxième mandat. Il se représente sur son canton de Châtenois les forges.

Pas d'alliance avec Debout la France

"J'ai le Territoire au cœur. Je suis au service des Terrifortains. C'est ce qui m'anime tous les jours" a dit Florian Bouquet qui va se présenter avec son binôme féminin : Maryline Morallet, la maire LR de Sévenans. Sa liste est donc déjà faite et, contrairement au candidat les Républicains pour les élections régionales Gilles Platret, il n'y aura pas de représentant du parti Debout la France. "Gilles Platret bénéficie de tout mon soutien mais c'est son choix. Ce n'est pas le mien". Pas d'alliance prévue non plus avec le Rassemblement National si il est réélu pour composer une majorité. 

Les critiques de l'opposition

Le président sortant a aussi défendu son bilan. Son opposition lui a reproché un manque d'ambition pour le département sur le budget et les investissements. " J'ai toujours veillé à utiliser chaque euro d'argent public à bon escient et pour 2020, 80% de nos crédits d'investissement ont été dépensés ". 

Quant à sa relation avec Damien Meslot, le maire de Belfort, et de son manque d'indépendance selon son opposition, Florian Bouquet préfère parler "D'amitié". "Nous poursuivrons nos relations de travail". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess