Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : La santé : un enjeu électoral 2017

Territoire de Belfort : une campagne de sensibilisation au droit de vote pour les personnes handicapées

mercredi 12 avril 2017 à 10:44 Par Soline Demestre et Emilie Pou, France Bleu Belfort-Montbéliard

L'Adapei du Territoire de Belfort, qui accompagne les personnes handicapées mentales et leurs famille, mène en ce moment une campagne de sensibilisation au droit de vote, à l'approche des élections présidentielles et législatives.

L'Adapei appelle tous ses membres à faire usage de leur carte d'électeur.
L'Adapei appelle tous ses membres à faire usage de leur carte d'électeur. © Maxppp - Sébastien JARRY

Belfort, France

Depuis 2007, la loi a changé. Avant, sauf droit exceptionnel accordé par un juge, les personnes sous tutelle étaient de fait privées de leurs droits civiques. Depuis, c'est l'inverse, c'est la privation du droit de vote qui devient l'exception. Pourtant, toutes ne le savent pas encore. Alors, en cette année d'élections présidentielle et législatives, l'Adapei du Territoire de Belfort, qui accompagne les personnes handicapées mentales et leurs familles, a décidé de lancer une campagne de sensibilisation intitulée "Voter c'est bon pour la santé".

Des documents simplifiés faits par et pour les personnes handicapées

Des ateliers ont été mis en en place dans les différents centres Adapei du département. A l'établissement d'aide par le travail des Hauts-de-Belfort , les travailleurs ont, par exemple, élaboré des prospectus très simples sur le déroulé du vote, comment et où voter, qu'ils vont ensuite distribuer à leurs collègues. L'objectif c'est de rendre les informations accessibles selon Christine Eglinger, l'une des chefs de service : "ça reste quand même compliqué pour eux parce que certains sont assez isolés. Nos structures sont là aussi pour les sensibiliser à ce type de démarches."

Mais il n'est pas question d'influencer leur choix. "On se garde bien de tout engagement partisan", précise Jean-Paul Grangé, le président de l'Adapei du Territoire de Belfort. "L'idée c'est de leur dire : vous avez le droit de vote, utilisez-le."

"La question du handicap est trop absente du débat présidentiel"

Les Adapei et leur structure nationale l'Unapei en appellent aussi aux candidats à la présidentielle et aux législatives. "On attend leurs mesures pour une société inclusive, qui accueille tout le monde, à l'école, en matière d'emploi, de santé, de logement, poursuit Jean-Paul Grangé. Il faut aussi des soutiens d'accompagnement pour tous et une information accessible en traduisant les documents en FALC (facile à lire et à comprendre)." Et il déplore que la question du handicap soit absent du débat présidentiel : "Il faut vraiment chercher pour trouver dans les programmes des mesures en faveur des personnes en situation de handicap, et dans les débats la question est très peu abordée."

Un débat avant le deuxième tour des législatives

L'Adapei 90 profitera des élections législatives pour interpeller les candidats. Pendant l'entre-deux tours, l'association les invitera à un petit déjeuner sur le thème de l'inclusion, où elle demandera à chacun de se positionner vis à vis de l'inclusion des personnes en situation de handicap dans la société et comment ils défendront cette question à l'assemblée nationale s'ils sont élus."

. - Aucun(e)
.

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.