Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Élections territoriales en Corse

Territoriales 2017 : la prise d’Ajaccio

-
Par , , France Bleu RCFM
Corse, France

Gilles Simeoni est sorti en tête dans tous les bureaux de la cité impériale lors de ces territoriales et les premières interrogations se posent sur l'avenir de la ville. Le dernier "bastion" de droite sera-t-il en état de conserver la mairie lors des prochaines municipales?

De la permanence de Pè a Corsica à la préfecture en passant par la mairie, les militants ont fêté cette victoire .
De la permanence de Pè a Corsica à la préfecture en passant par la mairie, les militants ont fêté cette victoire . © Radio France - Marion Galland

En se rendant devant la mairie dès dimanche soir, les militants nationalistes voulaient évidemment faire passer un message. La ville d'Ajaccio est sans aucun doute leur prochain objectif électoral et les scores de dimanche ont de quoi les encourager. Non seulement Gilles Simeoni est sorti en tête dans tous les bureaux de la ville, mais en plus le nombre de suffrages qu'il a recueilli a augmenté entre les deux tours.

Josepha Giacometti : « Il y a une très grande victoire à Ajaccio , certains annonçaient la reconquête par Ajaccio, je crois qu’Ajaccio à fait entendre sa voix au milieu du concert du peuple corse auquel il appartient, il a voulu participer à ce grand courant, ce grand élan ! »

300 voix en moins entre les deux tours pour Valérie Bozzi

Valérie Bozzi dans l'attente des résultats dans sa mairie de Purtichju ce dimanche.
Valérie Bozzi dans l'attente des résultats dans sa mairie de Purtichju ce dimanche. © Radio France - Olivier Castel

Si Pierre-Jean Luciani accuse le maire de la ville de ne pas avoir fait campagne, dans l'entourage de Laurent Marcangeli, qui n'a pas souhaité s'exprimer, on estime  que le travail a été fait mais on confie aussi certaines inquiétudes, au sujet de ces 8000 voix parties chez les nationalistes. 

Pierre-Jean Luciani : « Je suis assez surpris et désolé par un tel score, il faut dire la vérité on avait fait 4100 voix au premier tour, c’est Mondoloni qui progresse sur la ville et pas nous. Je pense que d’autres personnes et notamment le maire nous avait promis de faire un effort particulier lors de l’entre-deux-tours, il nous manque déjà les 1000 voix que nous avait promis Laurent Marcangeli, plus celles que l’on perd, c’est énorme ! Malgré que les élections ne se ressemblent pas, _il y a du souci à nous faire pour les municipales_. C’est Simeoni qui fait 8000 voix sur la ville et nous 3700, c’est grave ! »

Deux ans pour tout construire

Maintenant dans chaque camp on relativise également, une municipale n'a rien à voir avec une territoriale, et le scrutin n'aura lieu que dans deux ans, deux années au cours desquelles la droite devra faire l'effort de se reconstruire, et les nationalistes celui de trouver un candidat capable de les représenter dans la cité impériale.

Jean-François Casalta : « Gagner à Ajaccio c’est un très grand plaisir, on sait que c’était un bastion historique de la droite, depuis 2014 la majorité municipale y règne sans partage. C’est une première brèche que nous avons ouvert…c’est un magnifique succès, nous allons travailler pour tous les corses. Une élection municipale n’est pas une élection territoriale, mais évidemment Ajaccio reste un objectif pour Pè a Corsica, il faudra se réunir, se concerter, discuter pour savoir la meilleure manière de faire tomber ce dernier bastion symbolique. » 

La permanence ajaccienne de Pè a Corsica ce dimanche soir.
La permanence ajaccienne de Pè a Corsica ce dimanche soir. © Radio France - Marion Galland
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu