Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Élections territoriales en Corse

Territoriales 2017 : le tsunami Pè a Corsica

dimanche 3 décembre 2017 à 20:06 Par Hélène Battini, France Bleu RCFM et France Bleu

Avec 45.36% des suffrages exprimés, la liste nationaliste sortante Pè a Corsica, menée par Gilles Simeoni arrive largement en tête de ce premier tour des élections territoriales.

Gilles Simeoni au bureau centralisateur de Bastia
Gilles Simeoni au bureau centralisateur de Bastia © Radio France - Roland Frias

Corse, France

Avec 45.36% des suffrages , c'est un véritable tsunami Pè a Corsica qui a balayé la Corse dès le premier tour de ces élections territoriales. La majorité nationaliste sortante arrive donc largement en tête devant la droite de Jean-Martin Mondoloni (14.97%), Valérie Bozzi (12.77%), Jean-Charles Orsucci (11.26%), Paul-Félix Benedetti (6.69%), Jacques Casamarta ( 5.68%), Charles Giacomi ( 3.28%). Le Front national qui avait fait une entrée remarquée à l'assemblée de Corse en 2015 disparait cette fois-ci dès le premier tour, la liste de Charles Giacomi n'ayant pas atteint les 7% nécessaires au maintien, ni même les 5% pour une éventuelle fusion. A noter également dans ce premier tour l'abstention record : 47.83% des inscrits.

L'arrivée de Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni à la permanence Pè a Corsica de Bastia  - Radio France
L'arrivée de Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni à la permanence Pè a Corsica de Bastia © Radio France - Alexandre Sanguinetti

Les réactions des candidats