Politique

Le gouvernement dévoile un plan pour faire revenir les touristes en France

Par Thibaut Lehut, France Bleu lundi 7 novembre 2016 à 16:35

Des touristes aux abords du Sacré-Cœur, à Paris.
Des touristes aux abords du Sacré-Cœur, à Paris. © Maxppp -

Manuel Valls doit annoncer ce lundi une batterie de mesures destinées à relancer le secteur du tourisme en France. Avec un mot d'ordre : la sécurité avant tout. Plusieurs dizaines de millions d'euros seront consacrées à cet objectif.

Le gouvernement doit détailler ce lundi un ensemble de mesures destinées à relancer le secteur du tourisme en France. Plusieurs ministres, dont celui des Affaires étrangères et de l'Intérieur, sont conviés à Matignon par Manuel Valls pour l'occasion. Une enveloppe d'une quarantaine de millions d'euros devrait être allouée à ce plan de relance.

Redorer l'image de la capitale

Quinze millions d'euros seront consacrés à renforcer la sécurité des touristes, notamment en région parisienne, affirme l'AFP qui a pu s'entretenir avec des membres du gouvernement. Les attentats du 13 novembre 2015, les agressions de touristes asiatiques et le braquage dont a été victime la star de télé-réalité Kim Kardashian ont considérablement écorné l'image de la capitale.

Il est ainsi prévu d'équiper plusieurs zones touristiques en caméras de surveillance, notamment dans des secteurs entachés récemment par des braquages (tunnel du Landy, hôtels de la périphérie parisienne...). Les mesures de sécurité seront également renforcées dans une trentaine de musées et de salles culturelles. Les dépôts de plainte par des touristes devraient être facilités. Des dizaines de bornes Parafe, destinées à accélérer les contrôles aux aéroports de Roissy et Orly, vont être enfin installées.

Les 25 millions d'euros restants consisteront en des mesures techniques de soutien financier au secteur. Notamment concernant le travail partiel, des campagnes de communication et l'augmentation des aides sociales aux vacances des retraités non imposables.

Plus d'un milliard d'euros de manque à gagner pour les professionnels

Avec pas loin de deux millions de touristes perdus en un an, la note est salée pour Paris et l'Ile-de-France où hôtels comme restaurants n'ont toujours pas retrouvé leurs clientèles étrangère et française après les attentats du 13 novembre 2015. Pour l'ensemble de l'Hexagone, les arrivées internationales entre le 1er janvier et le 31 octobre ont chuté de 8,1%, selon les données du gouvernement. Ce sont les Japonais (-39%) qui ont le plus déserté la France, suivis des Chinois (-23%), des Allemands (-10,8%) et des Américains (-4%).

Le manque à gagner de la baisse du nombre de visites dépassera le milliard d'euros cette année, selon les professionnels, dans un secteur qui pèse près de 7,5% du PIB de la France.

  - Aucun(e)
-