Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Thibault Monnier, patron du FN en Isère : "beaucoup de gens ne voteront pas pour l'héritier de François Hollande"

-
Par , , France Bleu Isère
Vienne, France

Le secrétaire général du Front national en Isère se dit "confiant" pour la victoire de Marine Le Pen au second tour de la présidentielle. Il appelle "les patriotes de tous bords politiques" à se rassembler pour faire barrage à Emmanuel Macron qu'il qualifie "d'héritier de François Hollande".

Pour Marine Le Pen, le "front républicain" qui souhaite lui faire barrage est "tout pourri".
Pour Marine Le Pen, le "front républicain" qui souhaite lui faire barrage est "tout pourri". © Maxppp -

Le Front national part à la chasse aux voix. Tandis que plusieurs responsables politiques ont déclaré qu'ils voteraient Emmanuel Macron pour faire barrage au FN, les frontistes veulent eux faire barrage au "front républicain" que Marine Le Pen a qualifié hier de "tout pourri". Mais, à l'image des prises de position de Jean-Luc Mélenchon ou Philippe Poutou, se rallier derrière Emmanuel Macron ne fait pas l'unanimité. Thibault Monnier est donc très optimiste sur la possibilité de voir Marine Le Pen à l’Élysée le 7 mai prochain. Le secrétaire général du Front national en Isère pense que "beaucoup de gens ne voteront pas pour l'héritier de François Hollande".

Les électeurs de droite ont été trahis par Fillon et il y a aussi des patriotes à gauche" - Thibault Monnier

Thibault Monnier en appelle d'ailleurs clairement aux électeurs de Nicolas Dupont-Aignan, mais aussi à ceux de François Fillon. "La droite traditionnelle a trahi ses électeurs en appelant à voter Macron, nous sommes certains que les Français ne suivront pas ces consignes" explique sur France Bleu Isère le cadre frontiste qui en appelle aussi aux patriotes venus de la gauche qui ne reconnaissent en Emmanuel Macron.

Interrogé sur le fameux "plafond de verre" qui, jusqu'alors, a toujours bloqué le FN au second tour, même lorsqu'il était en tête au premier, Thibault Monnier estime ce temps révolu. "Nous avons gagné la bataille des idées [...] Nous sommes arrivés en tête dans tous les cantons du Nord-Isère" et la victoire se jouera dans un mouchoir de poche selon lui, "loin des écarts donnés ces jours-ci par les commentateurs".

Thibault Monnier sur France Bleu Isère

Choix de la station

À venir dansDanssecondess