Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique
Dossier : Les élections municipales sur France Bleu Drôme Ardèche

Thomas Huriez candidat aux municipales à Romans-sur-Isère ?

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

La liste Passionnément Romans organise ce 29 août une réunion avec Thomas Huriez, le patron de la marque de jeans 100% français 1083. Plusieurs responsables locaux de la République en Marche vont y participer.

Thomas Huriez, le co-fondateur de la marque de Romans-sur-Isère 1083.
Thomas Huriez, le co-fondateur de la marque de Romans-sur-Isère 1083. © Radio France - Victor Vasseur

Romans-sur-Isère, France

Jeudi prochain, le 29 août le groupe Passionnément Romans organise donc une réunion publique. On sait déjà que les responsables locaux de la République en marche seront présents tout comme la déléguée départementale du mouvement Christine Hollender.  De là à ce que Thomas Huriez prennent la tête d'une liste la République en marche il y a une marge. 

Rassembler tous les partis républicains

Comme toujours en politique, il y a l'affichage. Pas question de monter une liste La République en Marche à Romans même si parmi les membres de Passionnément Romans il y a des marcheurs.  Et Thomas Huriez explique que tous les partis républicains sont les bienvenus pour gérer Romans. Avec un slogan qui résume le programme : une ville écologiquement, économiquement et socialement durable. Quant à la tête de liste, Thomas Huriez élude la question en expliquant que ce qui importe c'est l'équipe et non le chef. Mais c'est une possibilité dit-il. 

Le maire cow-boy qui a sa photo tous les jours dans le journal ça ne nous intéresse pas dit Thomas Huriez. 

La critique de l'actuelle maire de Romans Marie-Hélène Thoraval (LR) est claire. Je n'aime pas la façon dont la ville est gérée dit Thomas Huriez. Ce n'est pas sa principale motivation mais ça compte aussi. De son côté Christine Hollender, déléguée départementale de la République en Marche dans la Drôme se dit intéressée par la démarche de cette liste d'où sa présence à la réunion du 29 août. Dans quelques semaines la commission nationale des investitures devrait faire cesser le suspens. Il est peu probable que la liste soit investie par les macronistes mais soutenue. Un label dont on ne sait pas encore s'il est une chance ou un handicap.  

Choix de la station

France Bleu