Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Thonon-les-Bains : l'opposition lance une cagnotte pour soutenir les Fondus du Macadam

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Le festival d'art de rue les Fondus du Macadam à Thonon-les-Bains doit réduire la voilure. Le maire souhaite dégager du budget pour assurer des animations toute l'année dans la ville de Haute-Savoie. L'opposition dénonce un désengagement vis-à-vis de la culture et lance une cangotte en ligne.

La mairie demande à Thonon Evenements de revoir à la baisse le budget des Fondus du Macadam pour pouvoir organiser d'autres événements au fil de l'année.
La mairie demande à Thonon Evenements de revoir à la baisse le budget des Fondus du Macadam pour pouvoir organiser d'autres événements au fil de l'année. - Les Fondus du Macadam - Thonon-les-Bains

Le festival des Fondus du Macadam à Thonon-les-Bains (Haute-Savoie) devrait durer quatre jours au lieu de cinq lors de sa prochaine édition. Ce rendez-vous de l'art de rue est organisé par Thonon Evénements, association directement rattachée à la mairie, qui souhaite dégager de l'argent pour assurer des animations toute l'année dans la ville de Haute-Savoie. L'opposition vient de lancer une cagnotte pour soutenir le festival et dénonce une réduction des subventions. 

Ce n'est pas le cas assure le maire divers droites Christophe Arminjon. "On a simplement demandé à ce qu'une partie de l'argent qui était alloué par le service animation de la ville soit réaffectée à d'autres animations et donc que le coût du festival soit ramené à de plus justes proportions", explique-t-il. 

100.000 euros en moins pour le festival

La réorganisation du budget représente tout de même 100.000 euros de moins pour organiser le festival. Il durera donc quatre jours au lieu de cinq et les compagnies devront être "moins onéreuses", détaille le maire, afin que tous les spectacles soient gratuits. 

Pour l'opposition emmenée, par Franck Dalibard, la ville se tire une balle dans le pieds. "Je crois qu'il y a une méconnaissance absolue de l'attractivité d'une ville pour le maire actuel malheureusement qui préfère sacrifier le budget de la culture pour favoriser probablement les budgets de la sécurité", déplore-t-il. Cette cagnotte lancée avec la liste "J'aime Thonon" doit "montrer que les citoyens peuvent agir en financement la culture qu'ils aiment. Nous on décide de ne pas s'opposer en permanence : quand on s'oppose on propose." 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Finalement pour Chirstophe Arminjon, "c'est une très bonne initiative que l'opposition agisse puisqu'habituellement, elle est plus à dénoncer des choix de la municipalité. C'est une initiative qui peut être soutenue et saluée."

Au bout du compte, tout le monde s'y retrouve. La cagnotte lancée par l'opposition et soutenue par la mairie est ouverte jusqu'à la fin du mois de mai.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess