Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

Municipales à Thonon-les-Bains : le maire Jean Denais ne se représente pas

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Après 25 ans passés sur le fauteuil de maire de Thonon-les-Bains, en Haute-Savoie, Jean Denais (63 ans) ne se représente pas pour un cinquième mandat aux élections municipales de mars prochain.

Jean Denais
Jean Denais - DR

Jean Denais met à plat beaucoup de pronostics. Le maire sortant de Thonon-Les-Bains, en Haute-Savoie, ne se représente pas aux élections municipales de mars 2020 et, après quatre mandats, il passe la main à Astrid Baud-Roche, 49 ans, son adjointe actuellement en charge des questions d'éducation. Elle est également conseillère régionale. 

Jean Denais, DVD, était maire de Thonon-Les-Bains depuis 1995. Il a annoncé sa décision à nos confrères du Messager.  Joint ce jeudi matin par France Bleu Pays de Savoie, il explique qu'il s'agit d'un choix motivé par des "raisons personnelles et familiales" et qu'il faut "savoir passer la main".

"Je vais avoir 64 ans, c’est l’âge pivot dont on parle beaucoup (…) Etre maire de Thonon est une fonction prenante, il faut une santé de fer. Il faut savoir passer la main." - Jean Denais 

ECOUTEZ Jean Denais, le maire de Thonon-les-Bains revient sur sa décision de ne pas briguer un nouveau mandat.

Parmi les grands moments positifs de ses mandats, Jean Denais a inauguré le contournement de Thonon (2008) et plus récemment le Léman Express (décembre 2019). Il aura aussi vécu des moments dramatiques comme le drame d’Allinges en 2008 quand un TER a percuté un bus scolaire faisant 7 morts (des enfants).

La fin de son dernier mandat a également été marquée par une condamnation judiciaire à 5.000 euros d'amende avec sursis, en juin 2019, pour prise illégale d’intérêts

Choix de la station

À venir dansDanssecondess