Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 51 en orange

Toujours pas de maire à Rempnat en Haute-Vienne, une délégation spéciale est chargée d'y remédier

-
Par , France Bleu Limousin

La commune de Rempnat en Haute-Vienne, située sur le plateau de Millevaches, n'a toujours pas de maire. Personne ne s'est porté candidat aux dernières élections municipales. Ce jeudi, la préfecture a donc mis en place une délégation spéciale pour reprendre en main la situation.

Seymour Morsy, le préfet de Haute-Vienne, aux côtés de l'ancien maire de Rempnat, Bruno Gardelle
Seymour Morsy, le préfet de Haute-Vienne, aux côtés de l'ancien maire de Rempnat, Bruno Gardelle © Radio France - Lauriane Havard

Ils ont trois mois pour susciter des candidatures au conseil municipal de Rempnat et surtout au poste de maire. Telle est la mission confiée à trois personnes, membres de la délégation spéciale mise en place ce jeudi par la préfet de Haute-Vienne. 

Délai de trois mois pour organiser de nouvelles élections

Rempnat, commune de 150 habitants installée sur le plateau de Millevaches, est la seule commune de Haute-Vienne à se retrouver sans maire. Aucun candidat ne s'est déclaré au dernier scrutin municipal. "J'ai pourtant essayé de motiver les habitants!" lance l'ex-maire Bruno Gardelle, qui s'était engagé pour un seul et unique mandat. Mais l'ancien édile reste optimiste et veut croire en l'efficacité de la délégation installée par la préfecture.

Cette délégation spéciale est composée de trois personnes, toutes à la retraite. Un ancien gendarme, un ancien préfet et une ancienne responsable des finances publiques. Ils sont ainsi chargés d'encourager les gens à se porter candidat. "Je pense que tout le monde n'a pas baissé les bras à Rempnat, j'y crois!" assure Alain, ex-gendarme, membre de la délégation. Si tout se passe comme prévu, des élections partielles seront organisées en septembre prochain. Autrement, il faudra envisager une fusion de Rempnat avec une commune voisine. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess