Politique

Primaire à gauche : il faut concrétiser la dynamique selon Pierre Cohen, soutien de Benoît Hamon à Toulouse

Par Jean-Marc Perez et Magalie Lacombe, France Bleu Toulouse lundi 30 janvier 2017 à 7:02 Mis à jour le lundi 30 janvier 2017 à 8:35

deuxième tour de la primaire citoyenne de gauche
deuxième tour de la primaire citoyenne de gauche - Stéphane Garcia

Comme en France, Benoît Hamon remporte largement la primaire citoyenne de gauche en Haute-Garonne. Il totalise 58.5% des voix et atteint même les 65 % à Toulouse.

La Haute-Garonne confirme son ancrage à la gauche du Parti Socialiste à l'occasion du deuxième tour de la primaire citoyenne de gauche. Comme lors du premier tour, Benoît Hamon l'emporte largement en obtenant 58.5% des voix soit sensiblement le même score qu'au niveau national. A Toulouse, où l'ancien maire PS, Pierre Cohen le soutient, il frise même les 65% des suffrages.

Pierre Cohen, ancien maire socialiste de Toulouse et soutien de Benoît Hamon - Radio France
Pierre Cohen, ancien maire socialiste de Toulouse et soutien de Benoît Hamon © Radio France - Alban Forlot

Il y a trois ou quatre mois, on pensait qu'il serait le troisième voire le quatrième homme. C'est une victoire qui est le résultat de quelqu'un qui a prouvé, contrairement à ce qu'on disait, qu'il avait du contenu, une crédibilité et il a eu l'occasion de prouver que dans le débat socialiste, il y avait vraiment une volonté, un projet pour les années à venir et ce qui a vraiment perturbé les pronostics, c'était qu'il a été vraiment le résultat d'une mobilisation du peuple de gauche. Il a dépassé largement les débats qui existaient soit à l'intérieur du parti socialiste ou dans nos cercles très proches. — Pierre Cohen, invité de France Bleu Toulouse Matin.

20% de votants en plus

La participation à ce second tour est en nette hausse en Haute Garonne. 61 678 personnes sont allées glisser leur bulletin dans l'urne ce dimanche soit 20% de plus que le 22 janvier. "Aujourd'hui le PS a trouvé une voix, une ligne, un projet clair, c'est celui là qu'on va maintenant défendre " estime Sébastien Vincini le premier secrétaire de la fédération de Haute-Garonne, qui avait soutenu Vincent Peillon au premier tour.

"Il faut concrétiser cette dynamique"

"Il y a pratiquement 1.200.000 personnes qui votent pour vous. On ne peut plus dire comme le disent Macron et Mélenchon que le PS n'existe plus, qu'il ne représente plus rien" ajoute Pierre Cohen. Pour l'ancien maire socialiste de Toulouse, l'étape suivante, c'est d'être réellement l'interlocuteur de gauche et de rassembler les forces de gauche avec l'objectif clair d'être au second tour de l'élection présidentielle.

Il s'attend à un débat intéressant entre les différentes forces politiques en présence.

Le rêve, ça veut dire avoir un objectif, avoir une véritable vision de l'avenir. La vision de l'avenir, ça veut dire une société totalement chamboulée. Ce n'est pas un problème d'être complètement irresponsable de penser que le numérique chamboule complètement notre vie. — Pierre Cohen

L'intégralité de l'interview de Pierre Cohen, ancien maire socialiste de Toulouse et soutien de Benoît Hamon en vue de l'élection présidentielle.

Vous pouvez continuer à nous dire si le choix de Benoît Hamon était votre choix sur la page Facebook de France Bleu Toulouse.

LIRE AUSSI : Benoît Hamon remporte la primaire de la gauche et représentera le PS à la présidentielle

  - Visactu
© Visactu -