Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les députés chargés de la défense nationale découvrent le Commandement de l'espace au Cnes de Toulouse

-
Par , France Bleu Occitanie

Le Centre national d'études spatiales (Cnes) de Toulouse a accueilli vendredi 25 septembre la commission de la défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale pour un premier aperçu de la stratégie spatiale de défense promise par le président de la République l'été dernier.

La Commission de la défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale en visite au Cnes
La Commission de la défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale en visite au Cnes - Cnes

Un peu plus d'un an après l'annonce de la création du Commandement de l'espace (CDE), les députés de la Commission de la défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale ont visité le Centre spatial de Toulouse (CST), situé au sein du Centre national d'études spatiales (Cnes) ce vendredi pour voir les premières avancées du projet.

Trente militaires dédiés au Commandement de l'espace

Au programme : la description du CDE, le Commandement de l’espace, qui compte une trentaine de militaires, et qui devrait en compter 400 d'ici 2025.

Ça c'est pour le côté terrain. Mais le Cnes a aussi développé des outils de surveillance. Comme le démonstrateur Yoda : un système de surveillance de l’espace depuis l’espace, qui devrait être opérationnel en 2023.

Contrôle et communication avec nos satellites, images haute qualité... la commission de la défense nationale et des forces armées a donc pu observer les travaux effectués par le Cnes, depuis la promesse d'Emmanuel Macron de doter la France de moyens pour ce nouveau champ de confrontation entre puissances.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess