Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Le Conseil d'Etat invalide l'élection de Dominique Reynié au Conseil régional de LRMP

- Mis à jour le
Par

Le Conseil d'Etat invalide l'élection de Dominique Reynié, chef de file de l'opposition Les Républicains au Conseil régional de Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées. Un recours avait été déposé contestant sa domiciliation dans la région.

Dominique Réynié
Dominique Réynié - Bénedicte Dupont

Le Conseil d'Etat a donc suivi l'avis du rapporteur public et annule l'élection en décembre dernier de Dominique Reynié au Conseil régional de Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées. Un recours avait été déposé par le sénateur-maire LR de Castelnau-Le-Lez ( Hérault) Jean-Pierre Grand.

Publicité
Logo France Bleu

Les sages remettent en cause la domiciliation de Dominique Reynié à Onet-le-Château dans l'Aveyron, où le candidat affirmait louer une chambre au domicile de sa mère. Baux à l'appui datés de mars 2015 alors que le code électoral demande des justificatifs de domicile datés d'avant le 1er janvier de l'année de l'élection. Le Conseil d'Etat a estimé que le politologue habitait à Villejuif en région parisienne avec sa famille et que c'est également là-bas qu'il exerçait son activité professionnelle.

"Le Conseil d'Etat a relevé que l'installation du candidat à Onet-le-Château était récente et dans des conditions relativement sommaires" - extrait de la décision écrite

Dominique Reynié "prend acte" et regrette que le coup soit venu de son propre camp.

loading

Depuis l'annonce de l'avis du rapporteur, Dominique Reynié chef de file du groupe LR-UDI-Modem, avait annoncé suspendre sa participation à l'assemblée régional en attendant la décision du Conseil d'Etat. Dans la décision rendue ce vendredi, les sages proclament l'élection à sa place de Christophe Saint Pierre, le premier candidat non-élu de sa liste dans la même section départementale, en Aveyron.

L'homme par qui Dominique Reynié a perdu son mandat de conseiller régional est le sénateur maire de Castelnau-le-Lez, Jean-Pierre Grand. Ce dernier a toujours dénoncé l'arrivée d'un candidat "parachuté" dans la campagne : **"Depuis le premier jour j'ai dit ce monsieur visiblement n'est pas éligible (...) **Ce monsieur est professeur de sciences politiques à Paris très franchement on peut se poser des questions ! (...) Il a un mépris pour les élus qui eux quand il se présentent sont en situation régulière et en plus il n'est pas éligible, vous trouvez que ça ne faisait pas beaucoup ? Moi je trouvais que ça faisait un peu trop."

loading

Le code civil impose au candidat, pour être éligible, d'avoir son principal établissement dans la région et d'être inscrit sur une liste électorale, cette deuxième condition en revanche était remplie par Dominique Reynié et n'a pas été remise ne cause.

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu