Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Élections municipales : le mouvement Archipel Citoyen à la rencontre des Toulousains

-
Par , France Bleu Occitanie

Après avoir désigné les 70 candidats de sa liste pour les municipales à Toulouse, le collectif Archipel Citoyen était sur les marchés ce samedi matin pour sa première grosse opération de tractage. L'objectif était de se faire connaître à 5 mois des municipales.

Les candidats et militants d"Archipel Citoyen ont organisé leur première grosse opération de tractage ce samedi sur les marchés toulousains
Les candidats et militants d"Archipel Citoyen ont organisé leur première grosse opération de tractage ce samedi sur les marchés toulousains © Radio France - Théo Caubel

Toulouse, France

Une trentaine de candidats et de militants du collectif Archipel Citoyen se sont retrouvés ce samedi matin dans le centre de Toulouse. Ils ont organisé la première grosse opération tractage de leur campagne sur les marchés, une semaine après la désignation des 70 noms de leur liste. 

L'objectif de cette matinée était de se faire connaître des Toulousains. "Nous sommes un rassemblement qui veut faire de la politique autrement. Ça rassemble les verts, la France Insoumise et les citoyens", tente d'expliquer Laurence, une militante. Car entre les étales, beaucoup de passants semblaient découvrir ou avoir vaguement entendu parler de ce mouvement. "Ça donne envie, fait remarquer une jeune femme, après on ne sait jamais ce que ça vaut vraiment." D'autres expliquent que les municipales c'est encore loin pour eux. Ils s'y intéresseront plus tard. 

Choisir la tête de liste

Cette première opération de tractage avait aussi pour but de convier les Toulousains à rejoindre le projet. Le processus de désignation des candidats n'est pas encore fini. Et les prochaines semaines s'annoncent chargées pour Archipel Citoyen. Le mouvement doit dévoiler d'ici un mois les premières lignes de son programme. 

Il va devoir aussi désigner sa tête de liste. Un groupe de travail réfléchit en ce moment au mode de désignation. Deux options sont pour l'instant privilégiées : une l'élection sans candidat, où ce serait les membres du mouvement qui débattraient entre eux pour choisir l'ordre sur la liste, ou sinon le vote majoritaire classique. "C'est un moment important et de tension aussi, remarque Maxime Le Texier porte-parole d'Archipel Citoyen. L'incarnation de la tête de liste on ne peut pas y échapper dans le système actuel. L’évocation de certaines personnes engendre quelques crispations. Mais c'est un gage de bon fonctionnement. J'espère que le collectif est assez fort pour résister. Si on y arrive, on aura la liste la plus soudée et la plus collective pour ces municipales."

"Des dysfonctionnements qui existent"

Parmi les revendications de certains candidats, la volonté par exemple d'Europe Ecologie les Verts d'avoir une tête de liste qui représente l’engagement écologique. "On est dans la vigilance et l'attention, explique Hélène Cabanes porte-parole d'EELV et candidate d'Archipel. Ce qu'on fait est quelque chose de nouveau et il y a des dysfonctionnements qui existent. Certains ont des réflexes militants ou partisans, ils ne pensent pas toujours à laisser la place aux citoyens. Il ne faudrait pas que ces problèmes mettent en péril notre démarche."

L'ordre de la liste d'Archipel Citoyen devrait être dévoilé mi-novembre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu