Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Toulouse : les opposants à la loi Travail envoient des cartes postales à François Hollande

mercredi 20 juillet 2016 à 19:10 Par Jules Brelaz, France Bleu Occitanie

Alors que Manuel Valls a annoncé mercredi à l'Assemblée nationale un recours, pour la troisième fois, au 49-3 afin de faire adopter sans vote le projet de loi Travail, l'intersyndicale invite les salariés en vacances à envoyer des cartes postales à François Hollande.

La carte postale de l'intersyndicale contre la loi Travail
La carte postale de l'intersyndicale contre la loi Travail © Radio France - Jules Brelaz

Toulouse, France

Jamais deux sans trois... Le Premier ministre Manuel Valls a décidé de recourir pour la troisième fois à l'article 49 alinéa 3 de la Constitution pour faire adopter, sans vote, le projet contesté de loi Travail, engageant ainsi la responsabilité du gouvernement. Le texte sera définitivement adopté si aucune motion de censure n'est votée.

"C'est un passage furtif, dénonce Cédric Caubère, le secrétaire général de la CGT en Haute-Garonne, le gouvernement a la France entière contre lui, même sa propre majorité contre lui, il est obligé de passer par le 49-3, c'est un échec absolu de la politique du gouvernement."

C'est pas joli-joli !

Après cinq mois de mobilisation, ce recours au 49-3 en pleine torpeur estivale n'est pas une surprise pour les opposants à la loi Travail. La plupart concède qu'il est difficile d'entretenir la flamme de la contestation durant les grandes vacances. "On est quand même sur le pont depuis le 9 mars, rappelle Boris Beaudoin, délégué CGT des Finances Publiques, les salariés ont besoin de souffler, quand on passe les choses en plein été, alors qu'on sait que les salariés essayent de se retrouver en famille, c'est pas très joli-joli, mais on sera présents dès la rentrée pour une nouvelle mobilisation."

"Cartes postales à Mr. le Président" 

Les salariés sont en vacances mais la mobilisation continue. L'intersyndicale lance une campagne d'envois de cartes postales à François Hollande. Les salariés sont invités à imprimer et envoyer une carte postale au Président de la République. La CGT de Haute-Garonne en a déjà imprimé quelques 3.000 exemplaires.

La prochaine échéance sera le 15 septembre à Toulouse comme partout en France. Les syndicats appellent à la grève et à (re)descendre dans la rue pour réclamer l'abrogation de la loi Travail. Et pour s'encourager, Boris Beaudoin aime se souvenir du CPE :

"Rien n'est perdu. Il y a dix ans, avec le contrat CPE première embauche, la loi était passée avant d'être finalement retirée face à la pression de la rue".