Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Toulouse organise un conseil municipal, les autres villes de Midi-Pyrénées font sans

-
Par , France Bleu Occitanie

Le maire Jean-Luc Moudenc a décidé d’organiser un conseil municipal le 29 avril. Les élus des autres grandes villes de la zone estiment que ce n’est pas nécessaire.

Un conseil municipal doit se réunir à Toulouse le 29 avril prochain vient d'annoncer le maire Jean-Luc Moudenc.
Un conseil municipal doit se réunir à Toulouse le 29 avril prochain vient d'annoncer le maire Jean-Luc Moudenc. © Maxppp - .

Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse a décidé de convoqué un conseil municipal toulousain suivi d’un conseil métropolitain, respectivement les 29 et 30 avril. Une décision qui est sans obligation légale mais qui a pour but de "faire vivre la démocratie locale" explique le maire. 

En raison du confinement et en application des récentes ordonnances, les modalités concrètes seront adaptées (notamment grâce à de la visioconférence) et seront présentées dans quelques temps. Une proposition qui a été acceptée à l’unanimité par les présidents des groupes politiques concernés. Il faut dire qu'il n'y a pas eu de conseil municipal ni de conseil métropolitain depuis le mois de janvier. Et cette mesure, elle est préconisée par l'association France Urbaine. 

Un conseil pour faire émerger des idées dans ce moment inédit

Et clairement le maire de Toulouse veut en faire un moment rassembleur : "Je prends les décisions seul parce que je suis en responsabilité. Parce que les textes de lois exceptionnelles me le permettent. Mais nous sommes en démocratie. On a gagné à mettre tout cela en débat. Pour que toutes les tendances politiques s'expriment. Pour que toutes les communes s'expriment. Des idées peuvent venir. Des améliorations peuvent être faites.

Jean-Luc Moudenc

Une décision accueillie plutôt favorablement par le concurrent de Jean-Luc Moudenc à la municipale, le vert Antoine Maurice. "C'est important que la vie démocratique puisse perdurer. Il est important notamment de discuter sur les aides économiques envisagées. Ce sera aussi un vrai moment politique, où on pourra faire entendre des oppositions fortes."

"Difficilement compréhensible pour nos concitoyens" 

Dans les autres villes des départements de Midi-Pyrénées l’idée même d’un conseil surprend presque quand on pose la question. A Montauban, "rien n’est programmé" dit-on sobrement. A Albi, la maire Stéphanie Guiraud-Chaumeil ajoute que l’ensemble des élus du conseil municipal est informé régulièrement des mesures prises dans le cadre du confinement depuis le 17 mars. Elle ajoute de plus dans une lettre à un élu communiste qui la presse depuis quelques jours de réunir un conseil restreint que " Il serait difficilement compréhensible pour nos concitoyens appelés à rester chez eux de voir leurs élus tenir une réunion publique."

Et puis surtout, les maires aux commandes insistent sur le fait qu’un conseil municipal n’est pas forcément très utile en ce moment. C’est le sentiment à Colomiers, Tournefeuille en Haute-Garonne. Et à Pamiers, en Ariège, André Trigano, le maire dit "on gère les affaires courantes" explique le maire. "Les agents sont au travail et très volontaires. Ce qui nous inquiète c’est leur santé… et celle des concitoyens.  On n’a pas besoin d’un conseil pour les questions qui nous sont posé actuellement."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess