Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Tours : la majorité municipale de Christophe Bouchet se réduit encore un peu plus

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Touraine

La Centriste Monique Delagarde et la LR Stéphanie Lepron sont les 6 et 7ème membres de la majorité municipale à quitter le groupe dirigé par Christophe Bouchet dont elles critiquent la politique et le comportement. En réponse, Christophe Bouchet, les accusent de "calculs personnels".

Le conseil municipal de Tours réuni autour du maire Christophe Bouchet
Le conseil municipal de Tours réuni autour du maire Christophe Bouchet - ©capture d'écran site de la ville de Tours

Tours, France

La majorité municipale se déchire une nouvelle fois, à Tours. Deux conseillères municipales annoncent le jeudi 27 juin qu'elles quittent le groupe dirigé par Christophe Bouchet. Au total, ces derniers mois, sept élus ont décidé de prendre leur distance avec le maire centriste. Dans les lettres de démission de Monique Delagarde et Stéphanie Lepron, on retrouve des critiques déjà formulées par les cinq autres élus qui ont quitté la majorité.  

La Centriste Monique Delagarde écrit "_qu'elle ne peut continuer à cautionner une gestion municipale qui ne correspond ni à ses convictions politiques, ni à ses valeurs personnelle_s". La Républicaine Stéphanie Lepron, est encore plus mordante : Elle estime que Christophe Bouchet s'est enfermé dans "un isolement délétère(...) créant un climat de grande inquiétude". Elle écrit notamment "tu as sans doute une vision pour Tours, mais ni la plupart des membres de ta majorité, ni les tourangeaux ne la connaissent (...) Tu perpétues les vieilles pratiques dont les électeurs ne veulent plus(...)

L'opportunisme et l'action à des fins personnels n'ont jamais mené loin en politique". Stéphanie Lepron

Monique Delagarde et Stéphanie Lepron vont toutes deux rejoindre le groupe Tours-Tours Métropole-Touraine, un groupe qui rassemble les sept anciens élus de la Droite et du Centre qui ont quitté le groupe majoritaire ces derniers mois.

Christophe Bouchet n'a mis que quelques heures à réagir, sur le même ton cinglant : Il écrit notamment "le travail, l'engagement et la présence de ces deux conseillères municipales n'étaient pas conformes à ce qui est attendu d'un élu". Après avoir préciser qu'il leur retire leur délégation, il ajoute :

Ce départ (...) répond à des calculs personnels, déconnectés du service de l'intérêt général". Christophe Bouchet

Bref, le groupe majoritaire au conseil municipal, Tours Ensemble, est de moins en moins bien nommé au fil des mois.