Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : Avant son premier conseil municipal, l'équipe d'Emmanuel Denis dévoile ses priorités

-
Par , France Bleu Touraine

C'est ce vendredi 24 juillet que se tient le premier conseil municipal depuis l'élection d'Emmanuel Denis, candidat de la gauche et des écologistes, à la tête de la ville de Tours. Quelques heures avant les débats, les équipes de la villes présentent leurs premières mesures.

La mairie de Tours
La mairie de Tours © Radio France - Manon Derdevet

Le premier conseil municipal du nouveau maire de Tours, Emmanuel Denis, issu de la gauche et des écologistes a lieu ce vendredi 24 juillet en fin d'après-midi à partir de 17 heures dans la salle des fêtes de l’Hôtel de Ville. Emmanuel Denis va réunir ses 42 conseillers de la majorité. 

Seront aussi présents les deux groupes d'oppositions : "Les progressistes" avec quatre membres menés par Benoît Pierre, ancien candidat aux municipales sous l'étiquette LREM ; de l'autre côté : "Tours nous rassemble" avec en tête l'ancien maire de Tours battu au second tours Christophe Bouchet. L'équipe de la majorité sera, elle, dirigée par Stéphane Houques issu du mouvement des « Cogitations citoyennes«  lancé par Emmanuel Denis. 

Une aide directe pour acompagner les petites entreprises

En premier lieu, une mesure économique : les mesures d'aides d'urgence pour les secteurs les plus touchés par la crise sanitaire de la Covid-19 que le maire veut mettre en place. Emmanuel Denis veut mettre en place des subventions allant jusqu'à 5.000 euros pour les TPE et PME

Une enveloppe de 100.000 euros sera consacrée. Des réunions auront lieu toutes les deux semaines pour faire le point sur la situation et agir au mieux pour toutes les entreprises. 

Sur le plan social, des rénovations dans les écoles et des aides alimentaires

Du côté de l'éducation, un plan de rénovation va être mis en place pour les écoles. Sont concernées : les écoles Jean de La Fontaine à Tours Nord, et Claude Bernard dans le quartier Sanitas. Au programme notamment : revégétaliser les cours de récré. Les travaux doivent débuter début 2022, pour une ouverture en 2023 ou 2024. 

Le maire est également revenue sur le dispositif des « vacances apprenante » : à la Charpraie, 180 enfants sont concernés. Le dispositif sera prolongé au mois d'août. Par ailleurs, du 25 au 28 août, les collégiens bénéficieront aussi de quelques jours de vacances apprenantes. Du soutien scolaire sera également proposé dans les écoles.

Emmanuel Denis présente aussi les aides alimentaires comme un "axe fort" de son mandat. Avec notamment, une attention particulière portée aux étudiants. Plusieurs axes se dessinent, avec notamment un soutien aux initiatives associatives, mais aussi le développement d'une épicerie solidaire mobile. Un guide sur les aides alimentaires sera par ailleurs réédité.

"Les inattendus", 80 spectacles pour redonner des couleurs au secteur culturel

Autre urgence : le secteur de la culture, lui aussi très touché par la crise. La mairie et la métropole mettent 150.000 euros sur la table pour organiser ses "inattendus", 80 spectacles en plein air à partir du 31 juillet et jusqu'au 30 août. Une trentaine de compagnies tourangelles seront ainsi mises à l'honneur. 

C'est le 37e parallèle qui va inaugurer l’événement. D'autre événements seront organisés dans la ville, notamment avec l'installation de chapiteaux dans le quartier Sanitas et un stage de cirque pour enfants.

En revanche, la grande braderie de Tours est annulée ! Une solution alternative est proposée : le programme des « estivales » avec la possibilité pour les commerçants de vendre leurs produits sur le trottoir. Le port du masque n'est pas imposé, mais la mairie laisse la porte ouverte sur cette décision. Même constat pour les différents marchés de Tours. 

Baisse de l'indemnité du maire

Emmanuel Denis a aussi annoncé qu'il allait réduire ses indemnités de maire de 1.000 euros par mois, soit 20%. L'édile de Tours précise qu'il va afficher une réduction totale de l’enveloppe des indemnités des élus municipaux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess