Politique

A Tours, deux anciens UMP invités sur la liste de Jean Germain

Par Fanny Bouvard, France Bleu Touraine dimanche 23 février 2014 à 9:54

Jean Germain, entouré de ses collistiers. Pascal Ménage, troisième à droite.
Jean Germain, entouré de ses collistiers. Pascal Ménage, troisième à droite. © Fanny Bouvard - Radio France

Coup de théâtre dans la campagne des élections municipales à Tours. L'ex-UMP Pascal Ménage, 13 ans conseiller municipal de l'opposition, rejoint la liste de Jean Germain, le sénateur-maire PS sortant. Si l'arrivée de sa collègue Laétitia Jallot, ancienne UMP, numéro deux de la liste de Renaud Donnedieu de Vabres en 2008, était attendue, celle de Pascal Ménage crée la surprise.

La liste de Jean Germain était attendue depuis quelques semaines, mais déjà le maire sortant avait prévenu, elle serait ouverte. Du Parti communiste au MoDem , plusieurs alliances déjà existantes dans le conseil municipal actuel devait être renouvelées et la rumeur de l'arrivée de Laetitia Jallot , ancienne UMP, élue de l'opposition, courait.

Mais Jean Germain aime ménager ses effets. Alors, ce samedi, lors de la présentation des 55 noms de la liste " Tours, tout simplement", à ses côtés pour la photo officielle, il y avait bien six membres du MoDem, six du Parti communiste, et l'ex-UMP Laetitia Jallot. Mais aussi, nommé en toute discrétion, Pascal Ménage , ancien député UMP, depuis 13 ans dans l'opposition municipale.

Une véritable surprise

"Depuis deux ans, j'ai pris mes distances avec la droite tourangelle. Les choses ont changé et je ne me retrouve plus dans leur discours," explique Pascal Ménage, médecin tourangeau, ancien proche de Renaud Donnedieu de Vabres, aujourd'hui 25e sur la liste "Tours, tout simplement" . "Avec Jean Germain, nous partageons certaines vues et je pense que nous travaillerons très bien."

Pascal Ménage explique son choix.

Laetitia Jallot a, elle aussi, quitté l'UMP. Elle est en quatrième position chez Jean Germain, potentielle ajointe au commerce. Un choix devenu évident, selon elle, après son travail au sein du conseil municipal.

Laétitia Jallot.