Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Tours : Françoise Amiot candidate pour l'investiture En Marche pour les élections municipales

-
Par , France Bleu Touraine

Après Benoist Pierre, François Amiot est candidate à la candidature pour l'investiture En Marche pour les municipales à Tours en 2020. Le maire actuel espère, lui, qu'il n'aura pas de liste LREM en face de lui, Christophe Bouchet s'estimant Macron-compatible.

Françoise Amiot en compagnie d'Emmanuel Macron lors d'un meeting à Lyon pendant la campagne de l'élection présidentielle
Françoise Amiot en compagnie d'Emmanuel Macron lors d'un meeting à Lyon pendant la campagne de l'élection présidentielle - ©F Amiot

Tours, France

Françoise Amiot, ancienne maire-adjoint de Serge Babary parti depuis au Sénat, a officialisé sa candidature à la candidature pour être tête de liste LREM aux municipales de Tours en 2020.  La commissaire aux comptes de métier a rejoint En Marche en septembre 2017, après sa démission. Soutien de François Fillon pendant la primaire des Républicains lors de la campagne pour les élections présidentielles, elle avait quitté ses fonctions après avoir été écartée pour les législatives à Tours-Centre, au profit de Céline Ballesteros qui a récemment démissionné de son poste de conseillère municipale.  Françoise Amiot entend défendre les valeurs de solidarité, honnêteté, compétence et courage

Rappelons que la ville de Tours est un enjeu important pour le camp Macroniste, d'où cette agitation. Christophe Bouchet, le maire actuel et macron-compatible, espère qu'il n'aura pas de candidat LREM en face de lui. Localement, le parti a déjà plusieurs candidats à la candidature, l'universitaire Benoist Pierre et donc Françoise Amiot.