Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Tours: la République en Marche lance sa campagne des municipales

samedi 13 octobre 2018 à 16:59 Par Denis Guey, France Bleu Touraine

Le député LREM Philippe Chalumeau et son équipe ont donné le coup d'envoi ce samedi de la grande marche tourangelle qui va les mener jusqu'aux élections municipales. Ils vont faire du porte-à-porte et présenter un questionnaire aux Tourangeaux.

Philippe Chalumeau, député LREM de Tours, et son équipe lors du lancement de la grande marche tourangelle
Philippe Chalumeau, député LREM de Tours, et son équipe lors du lancement de la grande marche tourangelle © Radio France - Denis Guey

Indre-et-Loire, France

Les militants de La République en Marche et le député LREM Philippe Chalumeau lancent leur campagne des prochaines élections municipales à Tours, 18 mois avant le scrutin de 2020. Ils ont présenté leur dispositif  ce samedi, il ressemble à s'y méprendre à l'organisation de la campagne des présidentielles d'Emmanuel Macron: un questionnaire et une opération porte-à-porte. Si La République en Marche aimerait bien conquérir la mairie de Tours, Philippe Chalumeau ne veut pas entendre parler de candidature et de liste. Bien trop tôt, dit-il.

Nous ne sommes pas dans la démarche des incarnations

Nous comptons bien exister dans le débat municipal et donc notre mouvement doit se territorialiser c'est-à-dire rencontrer les Tourangeaux sur leur territoire. Mais il n'est pas question pour l'instant d'incarnation de la campagne au travers d'une candidature et d'une liste. Nous nous y prenons à l'avance pour aller à la recherche de talents et nous sommes fidèles à notre ADN, une démarche collective pour co-construire notre projet -Philippe Chalumeau

Les équipes de La République en Marche ont commencé leur porte-à-porte dans le quartier Beaujardin à Tours. A la main, une liste de 50 questions à poser aux tourangeaux, sur les transports, l'éducation, la culture, la propreté de la ville, et la sécurité. Les habitants de Beaujardin ne sont pas toujours très réceptifs, loin de là comme cette dame qui a claqué la porte au nez des militants: "vous me dérangez vraiment hein, je suis désolé, je ne sais pas pourquoi vous venez, bonjour et puis au revoir" 

Des Tourangeaux plus réceptifs dans la rue qu'en porte-à-porte - Radio France
Des Tourangeaux plus réceptifs dans la rue qu'en porte-à-porte © Radio France - Denis Guey

A la recherche de talents et de volontés tourangelles pour suivre La République en Marche

Soyons juste, le député Philippe Chalumeau a rencontré aussi des habitants plus ouverts comme ces deux retraitées du quartier. A la question: "que pensez-vous du stationnement à Tours?", la réponse est sans ambiguïté, et on en vient très vite à parler d'Emmanuel Macron.

Oh ben à Tours il n'y en pas beaucoup de stationnement, maintenant c'est partout pareil. Mes enfants et mes petits-enfants ont des difficultés quotidiennes pour stationner" "Y'a du bien et du pas bien, faudrait quand même penser à aider les retraités, voilà plusieurs années qu'on n'est pas augmenté -deux retraitées tourangelles

Le questionnaire comprend 50 questions. Grâce aux travail des équipes de LREM, le mouvement espère faire remonter plusieurs milliers de réponses. Celles-ci seront rendues publiques en 2019. La République en Marche promet qu'elles constitueront la base de son projet municipal.