Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Travail / Emploi : un enjeu électoral 2017

Tours : les chômeurs partagés pour le second tour de la Présidentielle

-
Par , France Bleu Touraine
Tours, France

Les chiffres du chômage tombent ce vendredi à 18h. Les chômeurs en Touraine ont un espoir de changement après cinq ans du quinquennat Hollande. Ils ont analysé les propositions des deux derniers candidats à la Présidentielle en terme d'emploi. Deux modèles se dégagent.

Sur l'emploi, les deux finalistes de la Présidentielle ont des propositions différentes.
Sur l'emploi, les deux finalistes de la Présidentielle ont des propositions différentes. © Radio France - Simon Soubieux

Marine Le Pen / Emmanuel Macron. Pour les chômeurs en Touraine, l'affiche laisse le choix entre deux politiques sur l'emploi très différentes.

Marine Le Pen : la baisse du chômage par la priorité nationale

Pour lutter contre le chômage, la candidate du Front National veut mettre en place une politique de priorité nationale. Les Français seront toujours prioritaires que les étrangers sur le marché du travail. Une proposition approuvée par certains chômeurs : "C'est une bonne solution pour nous. Sur l'emploi, le choix est simple : Marine Le Pen.", assure ce chômeur d'une quarantaine d'année. Mais une proposition qui fait rire d'autres chômeurs, comme celui-ci, qui a travaillé pendant 22 ans d'affilée avant d'être licencié il y a un mois : "Marine Le Pen fera tout sauf faire reculer le chômage. Et puis la priorité nationale, c'est mettre les Français dans des des emplois qu'ils ne veulent pas. Par exemple, dans le transport dans lequel j'ai travaillé, les boulots chiants, c'était uniquement les immigrés qui voulaient bien les faire car les Français ne le voulaient pas. En tout cas, pas au prix auquel eux sont payés."

Emmanuel Macron : pour la flexibilité du travail

Le candidat d'En Marche a une autre solution. Lui veut libérer les entreprises d'un code du travail qu'il juge trop compliqué. C'est ce qu'on appelle la flexibilité. "La flexibilité d'accord, mais ce n'est pas parce que nous cherchons un emploi qu'il nous faut un emploi instable, mal payé, et à des kilomètres de chez nous.", s'énerve ce chômeur.

Autre proposition d'Emmanuel Macron : former mieux les chômeurs. En contrepartie, supprimer toutes aides à l'un d'eux qui refusent deux emplois qu'on lui propose. "C'est tout à fait normal. Si l'emploi répond à nos qualifications, je ne vois pas pourquoi on le refuserait.", termine un dernier.

-

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess