Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Tours-Métropole : des élus plus nombreux et mieux payés

mardi 28 novembre 2017 à 8:44 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Le conseil de Tours-Métropole a voté ce lundi soir, l'augmentation du nombre d'élus. On passe de 10 à 16 vice-présidents dont l'indemnité augmente de 14%. Le maire de Tours, Christophe Bouchet a été élu premier vie-président.

L'indemnité du président de la Métropole d'Orléans est de 4751 euros brut contre 1761 euros brut pour Tours estime Philippe Briand
L'indemnité du président de la Métropole d'Orléans est de 4751 euros brut contre 1761 euros brut pour Tours estime Philippe Briand © Maxppp - François Lafite/Wostock Press

Les élus de la Métropole de Tours étaient réunis ce lundi soir. A l'ordre du jour, le remplacement de l'ancien maire LR de Tours Serge Babary. Le nouveau maire de Tours Christophe Bouchet a été élu premier Vice-Président. Il obtient 46 voix sur 55 conseillers. Tours-Métropole a aussi décidé de passer de 10 à 16 vice-présidents. La ville de Tours a désormais 2 vice-présidents de plus dont celle de Thibault Coulon au développement économique et à l'enseignement universitaire. La ville de Joué-les-Tours a aussi 2 nouvelles vice-présidents et 3 maires ruraux prennent également une vice-présidence de la Métropole.

Les élus ont aussi voté l'augmentation des indemnités des vice-présidents : +14%. Le président Philippe Briand a préféré parler chiffres plutôt que pourcentage. L'indemnité du président est à 1761 euros brut. Il faut enlever 20% de charges, et ensuite 30% d'impôts.

L'indemnité du président de la Métropole d'Orléans est de 4751 euros brut contre 1761 euros brut pour Tours - Philippe Briand

Le président et les vice-présidents toucheront donc 1761 euros brut, 987 euros pour les maires délégués, et 754 euros pour les conseillers délégués qui voient leur indemnité augmenter de 4%. Pour Didier Vallée, élu de Chambray ce n'est pas tant le montant que le symbole.

Ce qui peut choquer à l'extérieur de cette salle, c'est de voir l'enveloppe totale de l'augmentation : 480.000 euros en 2 ans, cela parait important - Didier Vallée

Mais pour Marie-France Beaufils, la maire communiste de Saint-Pierre-des-Corps, si demain nous n'avons plus d'indemnisation de ces mandats d'élus, il ne restera que des rentiers qui auront les moyens d'être élus. C'est un élément important de notre démocratie.

Emmanuel Denis, le conseiller écologie "Les Verts", a voté contre cette augmentation et a renoncé à son indemnité. Je ne suis pas dans la démagogie. Il faut aller au bout du raisonnement. Cette enveloppe d'un demi-million d'euros, c'est un très mauvais signal envoyé aux électeurs.