Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Tours : Nicolas Gautreau, l'ex-adjoint PS de Jean Germain, candidat aux municipales

-
Par , France Bleu Touraine

Ce jeudi soir, l'ancien adjoint de Jean Germain, a officialisé sa candidature à la mairie de Tours. En appelant au rassemblement, à l'indépendance, il compte sans doute semer le trouble chez les Macronistes et embêter Christophe Bouchet.

Nicolas Gautreau et Nadia Hamoudi
Nicolas Gautreau et Nadia Hamoudi © Radio France - Yohan Nicolas

Tours, France

Nicolas Gautreau, ex-adjoint de l'ancien maire PS de Tours Jean Germain, a officialisé ce jeudi sa candidature pour les prochaines élections municipales. La composition de sa liste, intitulée "Les Indépendants", ne sera dévoilée qu'en décembre ou en janvier 2019. C'est une liste indépendante, de renouvellement, et de rassemblement, explique le conseiller municipal d'opposition à la ville de Tours qui a projeté ce jeudi son clip de campagne où des anonymes parlent de sa simplicité. Le professeur d'histoire au lycée Vaucanson souhaite faire une campagne de terrain avec 3 axes prioritaires : retrouver le dynamisme économique de la ville, donner une dimension plus forte aux projets écologiques, et être solidaire avec les gens dans le besoin. 

On est légitime

Sa liste se revendique du centre-droit et du centre-gauche, même si on retrouve à ses côtés, Nadia Hamoudi, conseillère municipale au groupe Tours à Gauche (PC-PS-Verts), et qui a voté Benoit Hamon aux européennes. Nicolas Gautreau n'est pas totalement éloigné des idées macronistes, et il a soutenu Manual Valls à la primaire socialiste en 2017. Il explique que Tours, à l'arrêt depuis 6 ans, a besoin d'étiquette nouvelle et de gens impliqués dans la ville. Il souhaite parler de l'échec du maire Christophe Bouchet pendant la campagne, et évoque le retard inutile du chantier du Haut de la Rue Nationale

Une candidature pour nuire à Christophe Bouchet ? 

Alors la candidature de Nicolas Gautreau est-elle uniquement destinée à nuire au maire ? Nicolas Gautreau botte en touche et affirme vouloir sortir des étiquettes, dans un esprit d'ouverture, même si la prolifération de candidats va forcément apporter de la division à la division. Pourtant, il dit que les électeurs en ont ras le bol des divisions, d'où sa candidature. Il compte mener campagne avec un budget de 50.000 euros.