Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : passes d'armes au conseil municipal sur le tracé de la deuxième ligne de tramway

-
Par , France Bleu Touraine

Le conseil municipal de Tours a été plutôt houleux, ce lundi soir. Au cœur des débats et oppositions, le tracé de la deuxième ligne de tramway.

Les échanges étaient tendus entre élus de la majorité et de l'opposition, ce lundi, lors du conseil municipal de Tours.
Les échanges étaient tendus entre élus de la majorité et de l'opposition, ce lundi, lors du conseil municipal de Tours. © Radio France - Boris Compain

L'atmosphère était électrique à l'Hôtel de Ville de Tours, ce lundi soir. Les élus, réunis pour le conseil municipal, ont notamment débattu du tracé de la deuxième ligne de tramway. Avec de nombreuses passes d'armes entre l'opposition et la majorité.

La place Jean-Jaurès au cœur des débats

Si le tracé a été adopté, les élus de l'opposition ont voté contre ou se sont abstenus. Ils dénoncent notamment un changement de projet au niveau de la place Jean-Jaurès. Le tramway tournera finalement au niveau de la place pour rejoindre le tronçon existant, au lieu de passer sur le boulevard Heurteloup. 

"Il faut être honnête. Vous ne pouvez pas dire que le tracé n'est pas modifié de manière substantielle, attaque Christophe Bouchet, ancien maire et membre du groupe d'opposition "Tours nous rassemble". Pourquoi je vous parle de référendum ? Je crois que vous touchez à l'ADN d'une ville et quoi que vous pensiez, il faut une adhésion large." 

"Vous avez considéré que les fontaines étaient l'ADN des Tourangeaux. Nous considérons que le boulevard Heurteloup est tout autant leur ADN. A la grosse différence que sur cinq ans, on peut reconfigurer les fontaines, alors qu'on ne peut pas replanter des arbres centenaires", lui répond Christophe Boulanger, conseiller de la majorité et vice-président de la Métropole de Tours, délégué à la politique des mobilités. 

Passes d'armes entre Emmanuel Denis et Christophe Bouchet

Des échanges particulièrement tendus entre Christophe Bouchet, ancien maire de Tours, et Emmanuel Denis, l'actuel maire écologiste. "Je ne vois pas beaucoup de cap à la municipalité dans cette tempête, et je ne vois pas beaucoup de capitaine", invective l'élu radical, qui interroge l'absence de grand sapin sur la place Jean-Jaurès cette année. 

"M. Bouchet, nous allons faire ce que vous n'avez jamais fait : offrir des festivités de Noël dans dix quartiers différents"', lui rétorque l'édile écologiste. Avant d'ajouter : "Les polémiques, c'est vous qui les créez. S'il y en a un qui me cherche, c'est bien vous ; mais vous ne me trouverez pas"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess