Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

"Tous les espoirs sont permis" pour le RN à Metz aux élections municipales

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Le Rassemblement National a arrêté sa stratégie pour les élections municipales de 2020 en Moselle avec plusieurs priorités : garder Hayange, créer la surprise à Metz, viser des villes moyennes comme Boulay, Faulquemont ou Stiring-Wendel et ne pas faire d'alliance au premier tour.

Kevin Pfeffer et le maire d'Hayange Fabien Engelmann
Kevin Pfeffer et le maire d'Hayange Fabien Engelmann © Maxppp - Julio Pelaez

Moselle, France

Invité de France Bleu Lorraine ce mercredi matin, Kevin Pfeffer nouveau directeur général des services du Rassemblement National et toujours secrétaire départemental du parti en Moselle, a révélé la stratégie pour les élections municipales de 2020. Fort de ses 23% aux élections Européennes (29% en Moselle), le RN veut se concentrer sur les villes moyennes

Priorité : conserver Hayange

Fabien Engelmann a été élu en 2014 avec le Front National et il a fait un travail "remarquable et reconnu" selon Kevin Pfeffer. La preuve? "Les résultats dans sa commune augmentent, il a fait 34% aux municipales et le RN est à 39% aux élections européennes". Pour le secrétaire départemental du parti de Marine le Pen "dans toutes les communes où le RN est aux manettes, les résultats augmentent aux européennes dans la ville et aux alentours". Ce qui fait dire au jeune cadre frontiste de 28 ans "essayer le RN c'est l'adopter"

Le RN vise Boulay, Faulquemont mais aussi Sarreguemines ou Forbach

Le RN veut être présent en Moselle "dans le plus de villes possibles", Kevin Pfeffer travaille "pour construire une alternative municipale comme à _Boulay ou Faulquemont où les résultats ont été très bons aux élections européennes_". Le RN s'appuie sur un matelas confortable, qui peut faire rêver certaines formations politiques :  "Le rassemblement National a fait plus de 30% dans plus de 223 communes de Moselle, c'est le premier parti de Moselle". 

"Nous allons discuter avec Florian Philippot"

A Forbach, le RN a déjà investi son candidat : Lucien Terragnolo. Et Florian Philippot qui a claqué la porte du parti il y a 2 ans pour créer les Patriotes? "Nous discuterons" dit Kevin Pfeffer "je pense que nous aurions dû faire le chemin des élections européennes ensemble, aujourd'hui son pari est perdu, il a fait moins de 1% aux européennes en France, 2% à Forbach..." Le jeune patron du parti en Moselle, proche autrefois de Florian Philippot "ne sait pas s'il fait lui pardonner, à mon avis il ne le souhaite pas"

Une quadrangulaire à Metz?

Le RN n'a pas l'intention de faire des alliances avant le premier tour, et Kevin Pfeffer estime que "tous les espoirs sont permis à Metz surtout s'il y a 4 listes au second tour"

Kevin Pfeffer, secrétaire départemental du RN en Moselle