Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le préfet des Pyrénées-Atlantiques au sujet de Jean Lassalle : "Tout ce qui est excessif est insignifiant"

jeudi 31 mai 2018 à 10:25 Par Axelle Labbé et Yannick Damont, France Bleu Béarn

Le préfet des Pyrénées-Atlantiques, Gilbert Payet, a vertement répondu à Jean Lassalle ce jeudi matin sur France Bleu Béarn. Le député aspois avait affirmé ce mercredi dans La République des Pyrénées que celui avait "pété un câble" sur le dossier de l'ours.

Gilbert Payet, préfet des Pyrénées-Atlantiques, reçoit les députés en préfecture lors de la concertation sur l'ours, dont Jean Lassalle (au centre)
Gilbert Payet, préfet des Pyrénées-Atlantiques, reçoit les députés en préfecture lors de la concertation sur l'ours, dont Jean Lassalle (au centre) © Maxppp - QT

La sortie du député Jean Lassalle dans le journal n'a pas franchement plu au préfet des Pyrénées-Atlantiques. Ce mercredi, le député déclarait à La République des Pyrénées, au sujet de la concertation sur l'ours: "Qu'est ce qui a conduit un préfet sexagénaire, qui a un an de plus que moi, à péter un câble sur l'ensemble de la presse locale". Une allusion  aux déclarations de Gilbert Payet sur d'éventuelles suppressions de subventions pour les maires qui refusent de participer aux réunions de concertations. 

Ça fait maintenant un peu plus de deux siècles que, grâce à Talleyrand, on sait que tout ce qui est excessif est insignifiant. — Gilbert Payet, préfet des Pyrénées-Atlantiques

La réponse de Gilbert Payet, qui était l'invité de France Bleu Béarn ce jeudi matin, est cinglante.  "Ça fait maintenant un peu plus de deux siècles que, grâce à Talleyrand, on sait que tout ce qui est excessif est insignifiant. Je tiens à dire que j'ai de l'estime pour le député Lassalle, j'ai du respect pour ce qu'il a été et c'est pour cela que j'ai beaucoup d'indulgence pour ses excès d'aujourd'hui. Je ne pense pas du tout avoir pété un câble, je ne suis pas sûr que l'ours rende fou. Ce qui est sûr c'est que les attitudes dans ce dossier sont irrationnelles."