Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Transports scolaires : face à la grogne des parents d'élèves, la Région assume

jeudi 29 novembre 2018 à 18:10 Par Martin Cotta, France Bleu Mayenne

L'harmonisation des tarifs des transports scolaires, prévue pour la rentrée scolaire 2019 par la Région des Pays de la Loire, entraînera une forte augmentation des dépenses pour les parents d'élèves de la Mayenne. Ces derniers sont en colère mais la Région assume.

Christelle Morançais organise une conférence de presse à Nantes ce vendredi (14h) pour évoquer le sujet
Christelle Morançais organise une conférence de presse à Nantes ce vendredi (14h) pour évoquer le sujet © Maxppp - Olivier Lanrivain

Laval, France

Ce jeudi soir, à la préfecture de la Mayenne, la Région Pays de la Loire a donc présenté sa nouvelle grille de tarifs pour les transports scolaires à la rentrée 2019. En raison du transfert de la compétence transport des départements à la région qu'impose la loi NOTRE de 2017, les élus régionaux souhaitent harmoniser les tarifs pour les cinq départements des Pays de la Loire. Mauvaise nouvelle : la Mayenne est la grande perdante. 

D'après une note censée rester confidentielle mais que France Bleu Mayenne s'est procurée avant le Comité Départemental de l'Éducation Nationale (CDEN), pour une famille composée d'un enfant le tarif annuel passera de 70€ à 120€ par an. Pour une famille de deux enfants le tarif passera de 105€ à 240€ et de 125€ à 240€ pour une famille composée de trois enfants. 

"Le coût des transports est certainement beaucoup plus élevé comme en Loire-Atlantique et on ne voit pas pourquoi il reviendrait aux familles rurales mayennaises de payer des coûts de transports supplémentaires. Les Gilets Jaunes montrent bien en ce moment que beaucoup de familles sont acculées financièrement. Je pense qu'elles n'ont pas besoin de ça" - Pierre-Marc Planchais, représentant du syndicat FSU 53

Du côté de la Région Pays de la Loire, on assume cette hausse des tarifs pour les familles mayennaises, invoquant l'obligation d'une harmonisation entre les cinq départements. 

"Il y a effectivement un travail de convergence. Mais il sera évoqué dans les prochains jours des aménagements pour des gens qui aujourd'hui n'ont pas le droit aux tarifications. C'est vrai qu'avec l'actualité du moment c'est malvenu, par contre un Ligérien qui souhaite bénéficier du même service à l'échelle du département, considère qu'il doit payer le même prix. Avec ces nouvelles dispositions c'est 90% des élèves transportés qui vont voir une baisse de leurs coûts mais avec une hausse significative pour certains parents" - Philippe Henry, vice-président de la commission Transports à la Région

Lors d'une conférence de presse à Laval ce jeudi pour dresser un bilan de mi-mandat à la présidence de la Région, Christelle Morançais a expliqué d'emblée qu'elle ne souhaitait pas encore évoquer ce sujet très sensible en Mayenne qui provoque la colère de bon nombre de parents d'élèves. Preuve de la sensibilité du dossier : Christelle Morançais organise une conférence de presse ce vendredi à 14h à Nantes.

La Région n'a en tout cas pas apprécié que la note "confidentielle" ait été transmise à la presse la veille du Comité Départemental de l'Éducation National à Laval. Le CDEN n'a qu'un avis consultatif sur la question des tarifs. La nouvelle grille sera normalement votée lors de la session du conseil régional des 17 et 18 décembre prochains.