Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tribune d'anciens militaires : Jean Castex condamne "une initiative contraire aux principes républicains"

-
Par , France Bleu

Le Premier ministre Jean Castex a condamné, ce mercredi, la tribune signée par d'anciens militaires dans Valeurs Actuelles, et sa récupération politique par Marine Le Pen, "tout à fait inacceptable".

Le Premier ministre Jean Castex lors de sa conférence de presse, ce mercredi.
Le Premier ministre Jean Castex lors de sa conférence de presse, ce mercredi. © AFP - GONZALO FUENTES

Le Premier ministre Jean Castex a condamné, ce mercredi "avec la plus grande fermeté", la tribune signée par des anciens militaires dans Valeurs actuelles, qui est "contraire à tous nos principes républicains". Il a aussi dénoncé sa "récupération politique tout à fait inacceptable" de la part de Marine Le Pen.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Une initiative contraire à tous nos principes républicains, à l'honneur, au devoir de l'armée"

Cette tribune, dans laquelle des généraux à la retraite menacent d'intervenir face au "chaos croissant" qui règne à leurs yeux en France, est "une initiative contraire à tous nos principes républicains, à l'honneur, au devoir de l'armée", a estimé le chef du gouvernement lors d'une conférence de presse après le Conseil des ministres.

Comment madame Le Pen, qui aspire à exercer les responsabilités de l'État, peut-elle cautionner une initiative qui n'exclut pas de se retourner contre l'État républicain? - Jean Castex

"Ce pourrait être une affaire insignifiante, s'il n'y avait pas une récupération politique tout à fait inacceptable", a ajouté le chef du gouvernement, en s'interrogeant : "Comment des gens, et madame Le Pen en particulier qui aspire à exercer les responsabilités de l'État, peut-elle cautionner une initiative qui n'exclut pas de se retourner contre l'État républicain? Chassez le naturel, il revient au galop", a-t-il affirmé.

La présidente du Rassemblement national avait, deux jours après cette tribune, invité ces militaires à se "joindre à notre action pour prendre part à la bataille qui s'ouvre".  Selon Jean Castex, "la date n'a pas été choisie par hasard" puisque "en avril 1961, il y a 60 ans quasiment jour au jour (...) un quarteron de généraux en retraite avait tenté de s'emparer du pouvoir" de De Gaulle.

Pour le Premier ministre, "ces généraux ne représentent qu'eux-mêmes"

Mais "l'armée n'est pas concernée" et "ces généraux ne représentent qu'eux-mêmes", a affirmé Jean Castex, en rappelant que la ministre des Armées Florence Parly "engagera à leur endroit les poursuites qu'il convient". Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin avait dénoncé, dans la matinée sur France Inter, une tribune "ni démocratique, ni républicaine", signée par des militaires dont "certains ont fait partie du service d'ordre du FN. Madame Le Pen, elle a gardé de son père le goût des bruits de bottes et c'est très inquiétant", avait-il ajouté.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess