Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Trois ministres bretons reconduits dans le nouveau gouvernement

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Le premier ministre, Manuels Valls, a composé, ce mercredi, son gouvernement de 16 ministres. Parmi eux, trois bretons déjà en poste.

Les trois ministres bretons sont reconduits dans le gouvernement de Manuel Valls
Les trois ministres bretons sont reconduits dans le gouvernement de Manuel Valls © Maxppp

A la Défense : Jean Yves Le Drian . Il avait dit qu'il voulait rester à la Défense. L'Armée le souhaitait aussi, alors que la France est engagée dans plusieurs opérations extérieures notamment en Centrafrique.

Et puis, J Yves le Drian a de nombreux dossiers à mener à bien...en priorité, la loi de programmation militaire et, en particulier, le pacte Cyber Défense qui intéresse au premier chef la Bretagne. Le but est de sécuriser les réseaux électroniques de l'Armée. L'ancien président de la Région veut développer  un pôle d'excellence en Bretagne.

Reforme de l’Etat , de la Décentralisation et de la Fonction publique : Marylise Lebranchu . Son maintien à ce poste est plus inattendu. Elle avait souhaité rester au gouvernement mais la morlaisienne avait essuyé bon nombre de critiques de la part des élus locaux, surtout de son camp...

Elle n'a pas jusqu' à présent réussi à faire passer sa réforme. Le président et le 1er ministre lui accordent leur confiance, semble-til, pour la mener jusqu'au bout...Ils ont sous doute préféré l'expérience.

Education nationale, Enseignement supérieur et Recherche : Benoit Hamon . La figure de l'aile gauche du parti socialiste prend du gallon...Il quitte l'économie sociale et solidaire pour un ministère élargi.

En revanche, pas de poste ministériel pour le député finistérien et président de la commission des lois, Jean Jacques Urvoas . De nombreuses rumeurs l'annonçaient à l'Intérieur ou à la Justice. Depuis 2 ans, le parlementaire travaillait dans l'ombre pour Manuel Valls. Le 1er ministre le voulait à ses côtés, mais l'Elysée en souhaitait un autre. Au final, c'est un troisième. Beau joueur, Jean Jacques Urvoas a félicité, via twitter, le nouveau ministre de l'intérieur, Bernard Cazeneuve.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess