Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En images : Revivez le 1er mai mouvementé à Rennes

-
Par , , France Bleu Armorique
Rennes, France

Le défilé du 1er mai, auquel ont participé 2000 à 3500 personnes, s'est déroulé dans le calme. A la dispersion de la manifestation, 2 à 300 participants ont investi le cinéma Gaumont, esplanade Charles de Gaulle, avant d' occuper la salle de la Cité.

Le pont où le jeune a été blessé repeint en rouge.
Le pont où le jeune a été blessé repeint en rouge. © Radio France - Romain Pouzin Roux

2000 à 3500 personnes ont participé au défilé du 1er mai, ce dimanche, à Rennes. Cette manifestation avait lieu dans un contexte de fortes tensions, après qu'un étudiant ait perdu l'usage de son oeil gauche, jeudi, dans des affrontements entre police et manifestants. Mais le défilé s'est déroulé tranquillement. Ce n'est qu' au moment de la dispersion que 200 participants ont occupé le cinéma Gaumont, pendant une heure. Le cinéma a dû fermer le reste de la journée. Dans la soirée, ces manifestants ont investi la salle municipale de la Cité, rebaptisée "Maison du peuple" et organisé un concert le soir-même.

La bonne tenue de la manifestation a été saluée par la préfecture, qui avait fait plusieurs gestes d'apaisement : dispositif policier discret, réouverture aux manifestants du centre historique conformément à leur souhait. Ces signaux ont été appréciés aussi par les manifestants, ravis d'avoir pu retrouver le centre-ville. France Bleu Armorique vous propose de revivre cette journée en images.

15h30

Une AG a pu finalement se tenir pour débattre des suites à donner au mouvement contre la loi travail. La CGT, la FSU, SUD et FO se retrouvent, de leur côté, lundi matin. La salle de la Cité est occupée "pour une durée indéterminée".

15h05

Situation très tendue autour de la salle de la Cité pendant un quart d'heure. Les CRS avaient bouclé le secteur et envoyé une "dernière sommation". Mais ils y ont renoncé à la demande de la CGT qui est allée débattre avec les étudiants.

14h30

Le centre-ville leur était interdit depuis des semaines. Les manifestants se retrouvent avec satisfaction dans le quartier historique, sous l'étroite surveillance des CRS. Ils investissent la salle de la Cité.

14h

Les manifestants quittent le cinéma, esplanade de Gaulle pour rejoindre la salle de la Cité, rue Saint Louis, où l'intersyndicale doit tenir une réunion pour envisager les suites du mouvement.

12h30

En fin de manifestation, 200 personnes investissent le cinéma Gaumont, esplanade Charles de Gaulle. L'idée était d'aller dans un lieu jamais encore occupé! Les manifestants se servent en friandises avant de monter à l'étage. La direction demande aux spectateurs de sortir des salles.

11h45

Les syndicats estiment à 3500 le nombre de manifestants, un chiffre en baisse par rapport aux précédentes manifestations contre la loi Travail.

11h15

Le cortège quitte la place de la maire. Direction les quais, puis la place de Bretagne, avant la dislocation esplanade Charles de Gaulle.

10h45 

Les manifestants arrivent tranquillement place de la mairie. Les syndicats rennais ont obtenu que le défilé parte du coeur de la ville pour ce 1er mai. Question de tradition pour les organisations syndicales. La préfecture pense aussi que les risques de violences sont moins importants aujourd'hui, la manifestation devant attirer un public plus familial.

10h

Les agences bancaires, particulièrement visées lors des précédentes manifestations, se méfient. Aujourd'hui, beaucoup d'entre elles se sont barricadées et ont caché leurs vitrines derrière de grandes planches en bois.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu