Infos

Un accroc dans la campagne du Front national aux départementales en Touraine

France Bleu Touraine mercredi 4 mars 2015 à 20:03

La candidate remplaçante du FN sur le canton de Vouvray, Patricia Josiane Bresson, s'est illustrée par deux posts sur sa page Facebook. Deux messages que la Ligue des droits de l'homme 37 qualifie de "graves". Au FN en revanche, on tente de dégonfler l'affaire.

Du point de vue du parti du Marine Le Pen, les messages postés par la candidate remplaçante FN du canton de Vouvray sur son profil Facebook n’ont rien de répréhensible . Dans le premier publié le 7 janvier, jour de l'attentat contre Charlie Hebdo, Patricia Josiane Bresson s'exprime "pour moi un Français se prénomme Jules, Jean, Denis... mais pas Said, Chérif" . A cela, la patronne du FN en Indre-et-Loire, Véronique Péan, répond que la mode des prénoms étrangers en France est très récente il est vrai, elle cite Enzo, Boris ou encore Mohamed. Dans le deuxième message publié le 10 février, la candidate tourangelle affirme "lâcher un sanglier dans les cités, c'est bien plus efficace qu'une kalachnikov" . La présidente du FN 37 la soutient toujours, mais se dit scandalisée par l'interprétation malveillante de ces propos qu'elle qualifie d'anodins . Ces messages Facebook ont pourtant été supprimés ce mercredi matin.

Véronique Péan exclut donc toute sanction . Pour elle, ce n'est pas du tout la même histoire que cette candidate du FN aux municipales en Picardie qui avait comparé Christiane Taubira à un singe et qui avait été radiée du parti. Ce n'est pas l'avis de la présidente de la ligue des droits de l'homme en Touraine . Elle voit dans ces deux messages une incitation à la haine et à la violence raciale.

Partager sur :