Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Un air de meeting politique souffle sur le lancement de l'association "Mon parti, Saint-Etienne !"

dimanche 24 juin 2018 à 21:26 Par Noémie Philippot, France Bleu Saint-Étienne Loire

L'association "Mon parti, Saint-Etienne !" officiellement lancée ce dimanche à Saint-Victor-sur-Loire. Une association qui veut réfléchir à l'avenir et la transformation de Saint-Etienne, mais qui soutient surtout le maire Gaël Perdriau à 100%. La garden party avait des airs de meeting politique.

L'association "Mon parti, Saint-Etienne !" compte déjà 600 adhérents. Ils étaient presque tous présents pour le lancement ce dimanche.
L'association "Mon parti, Saint-Etienne !" compte déjà 600 adhérents. Ils étaient presque tous présents pour le lancement ce dimanche. © Radio France - Noémie Philippot

Saint-Étienne, France

Près de 600 personnes se sont réunies ce dimanche à Saint-Victor-sur-Loire, pour lancer officiellement l'association "Mon parti, Saint-Etienne !" L'association se veut 100 % citoyenne, compte organiser des échanges thématiques pour faire remonter les envies des Stéphanois quant à l'avenir de leur ville.

Elle soutient aussi à 100 % Gaël Perdriau, alors même si le maire et le bureau de "Mon parti, Saint-Etienne !" démentent totalement un lancement de campagne pour les municipales de 2020, difficile de ne pas y penser. 

Nous avons en la personne de Gaël Perdriau un excellent maire, et nous devons le garder !" - Didier Deagraeuwe, président de "Mon parti, Saint-Etienne !"

Didier Degraeuwe, le président de l'association a beau commencer son discours inaugural ainsi : "Bien entendu, nous ne sommes pas en campagne électorale !", le sujet refait vite surface : "Ces changements successifs de maire depuis une vingtaine d'année, ont nuit gravement au développement de Saint-Etienne. Nous avons en la personne de Gaël Perdriau un excellent maire, et nous devons le garder !" applaudissements fournis, avant de reprendre, "C'est pourquoi, nous lui demandons de _poursuivre sa mission au-delà de la mandature actuelle._

Alors quand on pose au maire la question du lancement de sa campagne, il se veut lui aussi transparent : "Le temps des élections, de la confrontation des projets n'est absolument pas venu" maintient-il. Sauf que quelques secondes plus tard : "Il faut savoir se projeter en permanence. CE sont des Stéphanois qui ont décidé de se lever, de se rassembler pour dire que le chemin parcouru est immense, qu'il reste encore beaucoup à faire, et que tous les Stéphanois sont invités à venir contribuer au Saint-Etienne de demain." 

Si ces effluves de lancement de campagnes se veulent discrets, il suffit de demander leur avis aux adhérents présents : "On voudrait tout à fait qu'il repasse, parce qu'on est trop contents des résultats !" "C'est le porteur de Saint-Etienne quelque part, il incarne la jeunesse, l'enthousiasme, la vie, et on a besoin de ça à Saint-Etienne. Il n'y a pas de maire qui peut le remplacer, c'est pas possible." 

Après avoir entendu tout cela, difficile de ne pas imaginer Gaël Perdriau candidat à la mairie de Saint-Etienne en 2020. Mais avant cela, il y a les vacances d'été. Les premières tables rondes thématiques de "Mon parti, Saint-Etienne !" débuteront à la rentrée.