Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un ancien préfet de la Dordogne pressenti comme directeur de campagne de Marine Le Pen

-
Par , France Bleu Périgord

De la préfecture de la Dordogne, à la campagne électorale de Marine Le Pen. Les rumeurs semblent se confirmer. Christophe Bay, l'ancien préfet de la Dordogne de décembre 2014 à l'été 2016, pourrait être associé à la campagne présidentielle du Rassemblement National.

Christophe Bay est pressenti comme directeur de campagne de Marine Le Pen
Christophe Bay est pressenti comme directeur de campagne de Marine Le Pen © Maxppp - Maxppp

Les sources sont multiples (Le Figaro, Challenges) mais sans confirmation officielle pour le moment. L'information pourrait être confirmée début juillet, date de l'ouverture des comptes de campagne. L'ensemble de l'équipe de la candidate RN y sera dévoilé. Et l'ancien préfet de Dordogne pourrait y figurer en bonne place.

De l'ombre à la lumière

De conseiller de l'ombre, Christophe Bay pourrait passer à la lumière en devenant le directeur de la campagne présidentielle de Marine Le Pen en 2022. Une officialisation en quelque sorte puisque, selon Mediapart, il travaille déjà aux côtés des eurodéputés du Rassemblement National pour faire le lien avec les élus nationaux. Cette fois, il devrait donc apparaître sur l'organigramme du parti d’extrême droite. Un retour à son engagement de jeunesse, lui qui fut candidat lorsqu'il était étudiant pour un syndicat très marqué à droite né sur les cendres du GUD.

Nommé en 2014 en Dordogne, il s'était illustré en autorisant une perquisition chez des maraîchers Bio à Lusignac. Il avait été sèchement recadré par le ministre de l’Intérieur de l'époque Manuel Valls. Il a quitté la Dordogne en 2016. Conseiller officieux de Marine Le Pen en 2017, il était aussi chargé de mission à la direction générale de la Gendarmerie. Aujourd'hui, plus de timidité de grand serviteur de l'état, l'énarque a franchi le Rubicon. Il pourrait bientôt s'afficher comme un grand serviteur de l’extrême droite. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess