Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Un an après sa nomination, quelle relation le Premier ministre garde-t-il avec sa ville du Havre ?

mardi 15 mai 2018 à 13:09 Par Amélie Bonté, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Le 15 mai 2017, Edouard Philippe maire du Havre est nommé par le Président Macron, Premier ministre. Un an après, quelle relation le Premier ministre garde-t-il avec son fief ? Dans sa ville du Havre, on le croise encore très régulièrement.

Le premier Ministre Edouard Philippe était de retour lors d'un match du Hac en 2017
Le premier Ministre Edouard Philippe était de retour lors d'un match du Hac en 2017 © Maxppp - EMMANUEL LELAIDIER

Le Havre, France

Il y a un an, jour pour jour, son nom était prononcé par le secrétaire général de l'Elysée, Edouard Philippe était nommé par le Président Emmanuel Macron, Premier Ministre. Pourtant, il était encarté aux Républicains, il avait fait en 2016 la campagne d'Alain Juppé lors des primaires de la droite et du centre. En revanche, il avait retiré son soutien au candidat de la droite François Fillon en mars 2017. En une année à Matignon, beaucoup de choses ont changé mais  Edouard Philippe n' a pas oublié Le Havre.

De retour régulièrement sur ses terres

Le Premier Ministre est de retour sur ses terres quasiment tous les mois, une ou plusieurs fois, en visite privée ou publique. Après sa nomination bien sûr il est de retour en mai pour passer le flambeau municipal à Luc Lemonnier. Puis en juin pour voter aux législatives, en août pour les Grandes Voiles, en novembre pour les assises de la mer, en décembre en visite surprise à l'hôpital ou en tribune du stade océane pour un match du HAC. Il était encore là en janvier aux voeux de la mairie, au festival Le Gout des autres et récemment en avril pour une remise de décoration et une inauguration. On croise donc toujours Edouard Philippe en centre-ville du Havre en terrasse et souvent en famille... comme avant. 

Edouard Philippe était au Havre en janvier pour le festival littéraire Le Goût des Autres - Maxppp
Edouard Philippe était au Havre en janvier pour le festival littéraire Le Goût des Autres © Maxppp - Quentin Déhais

Toujours un oeil sur les affaires locales

Depuis Matignon, Edouard Philippe garde aussi un oeil sur les affaires havraises par le biais d'une conseillère aux affaires réservées à son cabinet, qui l'a suivie de la mairie à Matignon. Elle se charge de faire le lien entre Le Havre et Paris surtout avec les dossiers chauds du moment : les usines éoliennes, le port, la centrale thermique. Pour ses opposants politiques, Edouard Philippe est désormais un parisien qui vient passer ses week-end au Havre, à la mer et pas un ancien maire qui garde le contact. 

Communication ou pas, ce qui est sur c'est qu'il a régulièrement dans ses interventions un mot pour sa ville comme récemment au micro de France Bleu Provence, interrogé sur le football et Marseille, il répond que son club de coeur reste le HAC!