Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique
Dossier : Les élections européennes 2019

Un atelier sur l'Union européenne à la maison d'arrêt d'Amiens

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

L'Union européenne s'est invitée à la prison d'Amiens ce jeudi. À trois semaines des élections européennes, le 26 mai, des détenus de la maison d'arrêt ont participé à un atelier organisé par le Centre d'information Europe Direct des Hauts de France.

Les détenus de la maison d'arrêt d'Amiens pendant l'atelier sur l'Union européenne.
Les détenus de la maison d'arrêt d'Amiens pendant l'atelier sur l'Union européenne. © Radio France - Axelle Labbé

Amiens, France

Pour cette fois, les machines de musculation et le tapis de course ont été repoussés dans un coin du gymnase de la maison d'arrêt, une grande pièce aux murs jaunes, sans fenêtre. Une trentaine de détenus sont venus y passer un peu plus de deux heures ce jeudi matin, pour parler de l'Union européenne. Et certains d'entre eux envisagent maintenant de voter le 26 mai.

Reportage à la maison d'arrêt d'Amiens

"J'ai fait des études commerce, et je trouve ça important de s'impliquer dans la vie des gens, du monde raconte Karim*, 19 ans. Mais je ne suis pas quelqu'un qui aime voter..." Beaucoup de ses co-détenus partagent son avis, lancent que "ça ne sert à rien". Certains ont déjà suivi des formations financées par l'Union européenne, ils savent que les crédits européens sont redistribués dans les 28 pays de l'Union. 

Une affiche pour inciter les détenus à voter placardée sur un mur de la maison d'arrêt d'Amiens - Radio France
Une affiche pour inciter les détenus à voter placardée sur un mur de la maison d'arrêt d'Amiens © Radio France - Axelle Labbé

Thierry*, 30 ans, est déçu par l'Europe

Après ce moment d'échanges, l'heure est au bilan pour Hedia Nasraoui, la directrice du Centre Europe direct des Hauts-de-France : "Il y en a une dizaine qui ont envie de voter le 26 mai. C'est pas mal !"

Les détenus qui veulent effectivement voter pourront demander une permission de sortie, ou donner procuration à un proche. Ils pouvaient aussi renvoyer un formulaire avant fin mars pour voter par correspondance. 

*NDLR : Tous les prénoms ont été changés pour respecter l'anonymat des détenus. 

Une fresque représentant plusieurs drapeaux européens dans une coursive de la maison d'arrêt d'Amiens - Radio France
Une fresque représentant plusieurs drapeaux européens dans une coursive de la maison d'arrêt d'Amiens © Radio France - Axelle Labbé
Choix de la station

France Bleu